Nintendo et le métavers : le réveil de la force tranquille

Nouveau circuit – Ce 4 février, Nintendo publiait ses résultats financiers accompagnés des questions/réponses de nouveaux investisseurs. L’un d’entre eux a interrogé Furukawa, son président sur ses idées concernant le métavers et les NFT. Consciente de la direction du vent, l’entreprise ne compte pas se hâter pour autant.

Le métavers contamine l’industrie du jeu vidéo

A l’inverse de EA, Nintendo semble s’intéresser à la nouvelle mode frappant le jeu vidéo, comme Konami, Square Enix, Sega ou encore Atari. Par ailleurs, l’entreprise semble favoriser une approche plus réfléchie qu’une simple entrée dans ce monde très lucratif. Elle se rapproche donc de celle de Sega.

En effet, l’entreprise avait déclaré qu’elle ne poursuivrait pas l’idée d’intégrer des NFT si ses fans s’exprimaient contre. Alors que les sociétés de jeux vidéo comme Ubisoft étendent activement leur présence dans l’industrie de la blockchain, le géant japonais ne compte pas presser le pas. C’est ce qu’a laissé sous-entendre la réponse de son directeur à la question suivante.

« Concernant les efforts pour le métavers ou les NFT, il y a peut-être un aspect sur lequel vous travaillez déjà avec Animal Crossing : New Horizons, mais j’aimerais que vous nous parliez du métavers, qui a un grand potentiel dans le futur, pour autant que vous puissiez en parler à l’heure actuelle »

Un investisseur lors d’une séance de Q&R
réponse de Shuntaro Furukawa
Réponse de Shuntaro Furukawa, le directeur de Nintendo à cette question – par @Nibellion sur Twitter

« Le métavers attire l’attention de nombreuses entreprises dans le monde entier, et nous croyons qu’il a un grand potentiel. En outre, lorsqu’il est introduit dans les médias, des jeux tels que « Animal Crossing » sont parfois cités en exemple, et en ce sens, nous nous intéressons à cette technologie.

D’autre part, il est difficile de définir quel genre de surprises et de plaisir peuvent être fournis aux clients par son biais. En tant qu’entreprise offrant du divertissement, nous accordons la plus grande importance à ces points là.

Si nous trouvons un moyen de communiquer notre « Approche Nintendo » à beaucoup d’individus d’une manière facile à comprendre, nous pourrons être en mesure d’envisager quelque chose, mais nous ne croyons pas que ce soit le cas à l’heure actuelle. »

Traduction française

>> Sautez le pas des cryptomonnaies et achetez vos premiers Bitcoin sur KuCoin <<

Un accueil mitigé

Bien que colportée avec inexactitude par divers médias, le public a reçu cette nouvelle de manière disparate. Sans pour autant être « anti NFT« , certains utilisateurs ont émis des réserves face à cette déclaration.

Ils préféreraient notamment voir un Nintendo Smash Online fonctionnel, et cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. D’autre part, des utilisateurs se sont révélés plus enthousiastes, spécialement vis-à-vis de la licence Pokémon.

Malgré la position de l’entreprise envers les NFT et le métavers, bon nombre de fonds négociés en bourse et d’indices axés sur le métavers ont inclus des actions Nintendo dans leurs portefeuilles. Ils sont notamment suivis par :

  • le Roundhill Ball Metaverse ETF
  • le Solactive Metaverse Technology and Services Index

Il y’a quelques semaines, le fondateur de Sony – Ken Kutaragi avait qualifié les métavers « d’ennuyeux » et « dénué de sens ». Rappelons qu’en janvier 2022, le PDG d’Apple – Tim Cook – avait déclaré que l’entreprise voyait un « grand potentiel » dans le secteur du métavers et n’excluait pas des investissements dans ce sens.

Au vu du contexte, il pourrait simplement s’agir d’une déclaration afin de tranquilliser les actionnaires. L’entreprise communique qu’elle est au fait, qu’elle « suit » les tendances technologiques et sait s’adapter. Un argument censé rassurer les investisseurs sur sa capacité à innover. Faux départ ?

Peur de succomber au FOMO ? Craquez pour les cryptomonnaies et préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence KuCoin. Economisez 10% sur vos frais de trading en suivant notre lien affilié.

Nafyn

Souvent éprise du moindre domaine, j’ai posé mes valises dans l’écosystème en février 2021. Issue d’une formation architecturale, me voilà reconvertie en sciences de gestion afin d’appréhender au mieux les instruments financiers parce que le meilleur moyen de gagner contre un ennemi, c’est encore de comprendre avec quoi il se bat.

Recevez un condensé d'information chaque jour