Un NFT Bored Ape coincé sur OpenSea – Un blocage signé Singapour

Un singe bloqué sur son navire – Un conflit concernant un prêt débouche sur le blocage d’un NFT Bored Ape Yacht Club (BAYC) sur la plateforme OpenSea. Cette dernière a pris des mesures suite à une injonction de la Justice singapourienne. Le propriétaire du NFT aura, pour le moment, du mal à s’en séparer.

OpenSea a les mains liées devant la justice singapourienne

Le NFT Bored Ape Yacht Club 2162 porte le tag « signalé pour activité suspecte » sur OpenSea. Son propriétaire actuel, chefpierre.eth, ne peut ainsi le vendre sur la place de marché – les acheteurs potentiels ne peuvent faire une offre sur le NFT.

Cette mesure a été prise par la plateforme suite à une injonction de la Haute Cour de Singapour pour bloquer la vente de ce NFT BAYC. Cette injonction a été obtenue par Rajesh Rajkumar, le précédent propriétaire du NFT.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Un accord de prêt conflictuel à l’origine du blocage du NFT

Rajesh Rajkumar avait conclu, le 19 mars 2022, un accord de prêt avec chefpierre.eth. Le NFT servait alors de garantie. L’opération s’est déroulée sur la plateforme de prêt NFT NFTfi.

Cependant, Rajesh Rajkumar ne fut pas en mesure de rembourser le prêt dans les délais. Le remboursement devait alors avoir lieu un mois après l’octroi du crédit. Malheureusement, les 2 parties avaient convenu d’une clause d’extension pour le prêt, selon le cabinet d’avocats singapourien Withers KhattarWong.

Rajesh Rajkumar et chefpierre.eth auraient donc pu reporter la date de remboursement du crédit. Toutefois, chefpierre.eth n’aurait pas respecté cet accord de prolongation. Une fois le prêt saisit et les démarches nécessaires réalisées, le NFT sous séquestre est alors envoyé vers son portefeuille. .

Un porte-parole d’OpenSea a justifié les mesures prises par plateforme concernant ce NFT, en indiquant au média The Block que :

« (…) les conditions de service interdisent explicitement l’utilisation d’OpenSea pour acheter, vendre ou transférer des articles volés, des articles obtenus frauduleusement, des articles pris sans autorisation et/ou tout autre article obtenu illégalement ou blanchir de l’argent. »

OpenSea se donne une bonne image en coopérant avec la justice singapourienne. Elle en a besoin après que son image ait été un brin terni par le hack de son serveur Discord. Ce blocage du NFT Bored Ape Yacht Club 2162 montre également que la cryptosphère n’est pas une jungle où règnerait uniquement la loi du plus fort.

C’est désormais la justice et le politique qui se mettent en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour