Un législateur américain finance sa campagne avec… des NFT !

Politique décentralisée ! – Une campagne politique, ça coûte cher. La candidate LR Valérie Pécresse, « perdue dans le metaverse », en a fait les frais pour sa campagne présidentielle française de 2022. En effet, n’ayant pas atteint les 5% nécessaires au remboursement de sa campagne, elle a récemment lancé un appel aux dons. Matt West, législateur en herbe dans le sixième district du Congrès de l’Oregon, a trouvé une alternative peu conventionnelle mais ô combien efficace ! L’ancien développeur de la finance décentralisée (DeFi) a prévu de vendre une collection de tokens non fongibles (NFT) basés sur Ethereum afin de collecter des fonds pour sa campagne.

Père Castor, finance nous une campagne

La collection de NFT de Matt West présente des castors (l’animal d’État de l’Oregon) de dessins animés. Tous les NFT sont l’œuvre de l’affichiste de films Paul Zeaiter. Leurs prix varient en fonction de leur niveau de rareté. Le démocrate a déclaré que les niveaux les plus chers atteignent près de 5 800 $.

Les NFT de castors de Matt West.

On ne sait pas encore s’ils feront une différence dans la bataille pour le nouveau district du Congrès de l’Oregon. Neuf démocrates se disputent actuellement la place dans ce qui est devenu une course primaire étonnamment coûteuse. Un candidat a estimé que les campagnes et les comités d’action politique (PAC) auraient dépensé 15 millions de dollars le jour de la primaire, le 17 mai.

Les NFT de West sont basés sur Ethereum, ils seront donc disponibles à l’achat en ether (ETH). Tout cela est conforme à la personnalité fidèle à ses racines de West. Le démocrate était en effet développeur sur le protocole DeFi basé sur Ethereum, Yearn Finance.

« Nous nous sommes battus pour nous assurer que c’est quelque chose qui résonnerait avec la communauté »

Matt West, candidat démocrate de l’Oregon 6.
Les NFT et les crypto-monnaies s'emparent de la politique aux USA.

La primaire démocrate de l’Oregon 6 se compose d’une communauté cosmopolite. Ce nouveau district légèrement bleu du nord-ouest de l’État ne s’intéresse pas spécialement aux NFT. De l’aveu de West, il est plein d’électeurs qui ne se soucient pas vraiment de la politique crypto. Des problèmes de taille tels que le changement climatique occupent en revanche une place importante. La blockchain Ethereum est gourmande en énergie. Cependant, Matt West ne pense pas que cela puisse être un handicap pour sa campagne.

« Ethereum va être une preuve de participation (PoS) très bientôt ce qui divisera par 2 000 la consommation d’énergie ».

Matt West, candidat démocrate de l’Oregon 6.

>> Dernier jour pour profiter d’un bonus jusqu’à 200€ offerts à l’inscription sur Swissborg (lien affilié) <<

Les cryptomonnaies et les NFT au centre du débat

De nombreux candidats politiques américains ont essayé la collecte de fonds grâce aux NFT lors de ce cycle électoral. Le but ? Tirer profit de la hype autour de ces objets de collection numériques.

« Il y en a quelques-uns qui ont réussi, mais généralement ils ne sont pas traités avec respect. Ils ne sont pas nécessairement négociables. Ils ne sont pas monnayables. Vous les payez par carte de crédit et sur une blockchain alternative. »

Matt West, candidat démocrate de l’Oregon 6.

Les NFT soulignent l’engagement de West envers une politique crypto « progressiste ». C’est en tout cas ce qu’a déclaré Zeaiter, l’artiste du projet, bientôt bénéficiaire de leurs redevances sur le marché secondaire.

« Les réglementations arrivent, et je préférerais avoir quelqu’un comme Matt qui connaît son affaire »

Paul Zeaiter, dessinateur d’affiches de films et artiste de la collection
Les NFT et les crypto-monnaies sont au centre des débats aux États-Unis.

La présence des cryptomonnaies se fait sentir dans la course à l’Oregon 6 avec ou sans les West NFT. Une autre candidate majeure, la représentante de l’Oregon State House, Andrea Salinas, a déjà voté pour interdire les applications blockchain de tous les services publics. Un autre candidat, Cody Reynolds, est un investisseur en crypto et mène ainsi une campagne autofinancée.

Carrick Flynn, quant à lui, n’a aucune opinion connue sur la crypto. Sa candidature bénéficie toutefois de près de 5 millions de dollars de soutien du crypto-milliardaire Sam Bankman-Fried. De ce fait, il est le plus critiqué de tous les candidats. Certains le considèrent même comme le « larbin crypto ».

Matt West et quatre autres candidats ont fustigé le fait que Flynn bénéficie de l’argent du PDG de FTX, SBF. Tout cela intervient, selon eux, « à un moment où l’industrie de la cryptomonnaie cherche à accroître son influence à Washington ». En effet, le lobbying n’a pas débuté hier !

Des NFT pour financer une campagne électorale ?? Et pourquoi pas ! Vous voulez une bonne nouvelle ? Un bonus exceptionnel jusqu’à 200€ en cryptomonnaies offerts lors de votre inscription sur la plateforme Swissborg. La mauvaise nouvelle, c’est que cette offre incroyable se termine ce soir.. (lien affilié, pour un dépôt minimum de 50€)

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour