Binance-feu-drapeau-flag-fire-1

Sequoia Capital porte plainte contre Binance (MAJ 27/04/2018)

Trading du CoinTrading du Coin

Ces derniers mois, Binance n’en finissait plus d’enchainer les victoires, mais voilà qui pourrait venir troubler la sérénité de Zhao Changpeng, le fondateur de la place de marché. Il est en effet poursuivi en justice à Hong Kong par Sequoia Capital, une société qui devait participer au financement de Binance.

Binance est devenu en 9 mois le plus gros exchange du marché des cryptoactifs. Le projet en a séduit plus d’un avec un total de 15 millions de dollars levés, dont Sequoia Capital, un fonds d’investissement ayant déjà investi dans des entreprises comme Airbnb Inc ou Dropbox Inc. Sequoia souhaitait investir dans Binance et était entré en pourparlers avec Zhao. À l’issue des discussions en août 2017, Sequoia estimait avoir conclu un accord où ils entraient en négociation exclusive. Parmi les chiffres communiqués au tribunal, elle devait prendre 11% de participation dans la société en échange d’un financement de 80 millions de dollars.

Les discussions se sont poursuivies, mais à la mi-décembre, alors que le bitcoin atteignait les 20 000$, Zaho a annoncé à Sequoia Capital que les actionnaires existants rejetaient la proposition, arguant une sous-évaluation de la plateforme d’échange. Sur une période concomitante, Zaho était en pourparlers avec une autre société – IDG Capital – qui proposait une valorisation bien différente : 1,4 milliard de dollars distribués sur deux rounds de financement.

C’est sur ce point précis que le litige porte : Zaho était-il en discussion avec IDG Capital au moment où il était également en discussion avec Sequoia Capital ? Zaho aurait en effet signé un accord d’exclusivité avec Sequoia, et n’aurait ainsi pas dû être en relation avec d’autres investisseurs. Aucune des sociétés – IDG Capital, Sequia Capital, Binance – n’a accepté de répondre aux interrogations de Bloomberg.

Peut-être faut-il voir ici une des raisons ayant poussé Binance à quitter Hong Kong pour Malte ?

Mise à jour du 27/04/2018

L’équipe juridique de Binance a publié un communiqué de presse hier où elle dément les accusations de Sequoia Capital. Elle affirme également qu’il y a eu un abus de droit de la part de Sequoia Capital et que pour des raisons procédurales, le fonds d’investissement a déjà dû verser une amende à la société Binance. Cela n’implique pas pour autant la fin de la procédure d’arbitrage entre Sequoia Capital et Binance qui aura bien lieu, mais qui sera tenue confidentielle.

Communiqué de presse de Binance :

“À propos de la procédure judiciaire de Hong Kong entre M. Zhao Changpeng (“M. Zhao”) et une filiale de Sequoia Capital China (“SCC”), Binance souhaite faire la déclaration suivante :

SCC a obtenu une injonction ex parte sans préavis contre M. Zhao à la fin décembre 2017. Après une audience à laquelle ont assisté les représentants légaux des deux parties en avril 2018, la Haute Cour de Hong Kong a maintenant déterminé que cette injonction n’aurait pas dû être accordée, car elle avait été obtenue indûment et constituait un abus de procédure de la part de SCC. Sur cette base, SCC a été condamnée à payer les dépens de M. Zhao dans le cadre de la procédure judiciaire.

M. Zhao nie toutes les allégations de la SCC concernant le présent différend.

Comme les questions de fond en litige entre les parties font l’objet d’une procédure d’arbitrage confidentielle, M. Zhao ne fera pas d’autres commentaires sur la question.

L’équipe juridique de Binance

2018/04/26″

Sources : Bloomberg || image from Shutterstock.com

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

Poster un Commentaire

avatar