Philippines exchange

Les Philippines autorisent dix exchanges crypto à opérer en zone économique spéciale

Trading du CoinTrading du Coin

Le gouvernement philippin autorise pour la première fois dix entreprises blockchain à opérer sur son territoire. Limitées à la zone économique spéciale de la province de Cagayan, ces entreprises pourront bénéficier des avantages provenant des lois économiques libérales appliquées dans la région.

Le gouvernement a en effet donné le feu vert à ces entreprises pour un éventail d’opérations assez large, en autorisant les services les plus demandés de nos jours sur le marché de la cryptomonnaie, à savoir le minage, les ICOs, ou encore l’échange de cryptoactifs.

Pour ce faire, ces entreprises doivent répondre à plusieurs conditions. Durant les deux premières années, elles devront investir un minimum d’un million de dollars (~820 000 euros) et payer une licence s’élevant à 100 000 dollars (~82 000 euros). Elles ne pourront pas échanger de monnaie fiduciaire en monnaie numérique sur le territoire.

Raul Lambino, chef de cette zone spéciale économique, révèle qu’il s’agit en fait de dix plateformes d’échange, sans les nommer :

« Nous sommes sur le point d’autoriser dix plateformes d’échanges de cryptoactifs. Elles sont japonaises, hongkongaises, malaisiennes et coréennes. »

Ces ZES représentent une opportunité pour les entreprises des pays où le gouvernement central mène des régulations hostiles aux cryptoactifs. Qui sait, peut-être que les zones spéciales de Chine pourront faire revenir Bitcoin dans l’Empire du Milieu.

Sources : Reuters ; Cointelegraph || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Poster un Commentaire

avatar