Huobi à la conquête du monde – La plateforme crypto débarque en Australie

Nouvel arrêt – Huobi poursuit son tour du monde. La plateforme crypto part désormais à la conquête du marché australien. Cependant, la bourse d’échanges de cryptomonnaies connaît des difficultés financières.

Le monde ne suffit pas pour Huobi

Fin 2021 : Huobi pose ses valises à Gibraltar, après que la Chine ait décidé de bannir les cryptomonnaies du territoire. Lors de la réunion des actionnaires du 24 septembre 2021, le conseil d’administration a mis fin aux activités de l’entreprise en Chine.

Mai 2022 : Huobi achète la bourse d’échange de cryptomonnaies Bitex basée en Amérique latine, et qui opère en Argentine, au Chili, au Paraguay, et en Uruguay.

Juin 2022 : la bourse d’échange de cryptomonnaies met un terme irrévocablement à ses opérations en Thaïlande, après que l’entreprise a échoué à se conformer aux exigences de la SEC. Le régulateur avait émis un premier avertissement à Huobi, en mars 2021. La licence de l’entreprise fut ensuite révoquée le 17 mai 2022.

Juin 2022 : Huobi obtient une licence en Nouvelle-Zélande, et une autorisation provisoire délivrée par l’Autorité de régulation des actifs virtuels de Dubaï.

Juillet 2022 : Huobi créée sa filiale américaine HBIT, après avoir reçu une licence Money Services Business.

>> Oubliez le Japon, inscrivez-vous sur FTX la référence des exchanges crypto (lien commercial) <<

Atterrissage au Land Down Under

Huobi débute le mois d’août avec un enregistrement comme fournisseur d’échange de devises numériques. Cet enregistrement s’est fait auprès du Centre australien de déclaration et d’analyse des transactions (AUSTRAC).

L’entreprise peut désormais proposer ses services de trading de cryptomonnaies en Australie. La bourse crypto avait indiqué qu’elle projetait de se focaliser sur la fourniture de services de trading.

Huobi continue ainsi son globe-trotting. La plateforme crypto pose le pied en Australie malgré les difficultés financières rencontrées à la suite du retrait des utilisateurs chinois de sa plateforme. La bourse d’échanges de cryptomonnaies subit de surcroit, l’hiver crypto.

En raison de ces problèmes financiers, Huobi pourrait d’ailleurs être obligé de se séparer de 30 % de ses collaborateurs, une vague de licenciement qui pourrait concerner 300 employés de l’entreprise.

Cette expansion géographique de la bourse crypto, même en contexte baissier, remet sur le tapis une autre problématique, de nature réglementaire. L’entreprise opère partout, mais elle ne dispose que d’une adresse postale aux Seychelles où elle est basée. Les instances locales ne peuvent ainsi intenter une action en justice contre la bourse d’échanges de cryptomonnaies.

Huobi veut apparemment conquérir le monde, et même des territoires bien au-dessus de la Terre, avec l’ambition lunaire de la bourse crypto révélée l’année dernière.

Profitez des opportunités d’achat de cryptos à bas coût que nous offre le marché ! Pour ne pas rater l’opportunité d’une vie, inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour