Hiver crypto : les frères Winklevoss licencient 10% des employés de Gemini

Contractions – Marchés baissiers obligent, la bourse de cryptomonnaies Gemini doit procéder à des licenciements. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à avoir dû prendre cette décision difficile à cause du contexte actuel.

L’hiver crypto refroidit les effectifs de Gemini

Les frères Winklevoss ont annoncé dans un communiqué la semaine dernière, que Gemini Trust avait décidé de se « séparer d’environ 10 % » de son personnel.

Ils évoquent les « fortes contractions » des marchés cryptos qui suivent les « moments dramatiques d’hypercroissance » pour justifier cette décision. Les frères Winlevoss estiment que cette situation est aggravée « par les turbulences macroéconomiques et géopolitiques actuelles ».

Les fondateurs de Gemini ont ainsi demandé à leurs chefs d’équipe « qu’ils se concentrent uniquement sur les produits essentiels à notre mission ». Ces chefs d’équipe devaient s’assurer « si leurs équipes sont à la bonne taille pour les conditions de marché actuelles ». Ces dernières seraient « susceptibles de persister pendant un certain temps ».

Les personnes concernées par ces licenciements seront reçus en entretien individuel. Elles seront alors informées de leurs « indemnités de départ » et des « prestations de soins de santé » offertes par la bourse.

Les frères Winklevoss doivent réduire de 10% les effectifs de l'exchange Gemini
Les frères Winklevoss fondateurs de Gemini

>> Protégez-vous des incertitudes de la vie en accumulant des cryptos ! Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

Demain sera meilleur : aujourd’hui, des licenciements difficiles

Le communiqué souligne que Gemini n’est pas le seul à subir l’hiver crypto. D’autres bourses de cryptomonnaies ont en effet également dû prendre des décisions difficiles quant à la gestion de leur personnel.

Coinbase a dû redéfinir ses besoins en matière de recrutement, alors que la bourse prévoyait initialement de recruter 2 000 personnes cette année.

La bourse de cryptomonnaies argentine Buenbit a quant à elle, licencié 45 % de son personnel, alors que la valorisation des entreprises technologiques a fortement chuté. Les investisseurs sont ainsi plus réticents à augmenter leur exposition dans le secteur.

Les frères Winklevoss estiment que ces licenciements rendront la plateforme meilleure sur le long terme.

La fin de l’hiver crypto est-elle pour cette année ? Faudra-t-il patienter jusqu’en 2023 pour revoir le soleil briller sur les marchés ? Certains indicateurs montrent que Bitcoin (BTC) pourrait revenir au contact des 20 000 $. Une telle chute n’arrangerait certainement pas l’affaire des taureaux. En effet, l’onde de choc baissière qui ferait suite serait psychologiquement rude pour les investisseurs.

Les brusques variations du Bitcoin ne vous font même pas peur ? Vous êtes un Hodler, un vrai ! Pour ajouter quelques satoshis sur votre wallet, inscrivez-vous dès maintenant sur Binance. C’est LA plateforme de référence dans le secteur crypto (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour