Dossier FTX-Binance : Coinbase sort du silence

Un déclin éclair – Les rumeurs lancées contre la plateforme FTX depuis dimanche dernier étaient manifestement – au moins en partie – bien fondées. Ce colosse aux pieds d’argile se retrouve désormais en position de se faire racheter par son concurrent Binance. Et manifestement, Brian Armstrong, patron de Coinbase, était déjà au courant de sujets d’inquiétude concernant FTX.

Le CEO de Coinbase accuse FTX de « pratiques commerciales risquées »

Hier soir (08/11/22), alors que le token FTT était en pleine chute et que la crypto-bourse FTX demandait de l’aide à Binance, c’est le dirigeant d’une autre crypto-bourse qui a pris la parole pour apporter son point de vue sur la situation.

Dans une série de tweets sur son compte officiel, Brian Armstrong, co-fondateur et CEO de Coinbase, commencent par rassurer et préciser que sa société « n’a aucune exposition matérielle à FTX ou FTT (et aucune exposition à Alameda) ».

Dans la suite de ces messages, le patron de Coinbase porte des accusations à peine voilées envers FTX. Notamment sur une crainte d’utilisation des fonds de ses clients par la plateforme de Sam Bankman-Fried.

« (…) Cet événement semble être le résultat de pratiques commerciales risquées, notamment de conflits d’intérêts entre des entités profondément imbriquées, et d’une mauvaise utilisation des fonds des clients (prêt d’actifs des utilisateurs). »

Coinbase accuse FTX de pratiques dangereuses.
Compte Twitter @brian_armstrong

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien commercial) <<

La crypto-régulation chaotique et ultra-strict des USA également en cause

Le dirigeant de Coinbase semble également convaincu que les législations cryptos compliquées et sévères des États-Unis provoquent indirectement ce genre d’évènement. Elles incitent les crypto-enthousiastes américains à prendre des risques sur des plateformes étrangères.

Même s’il prêche pour sa paroisse (Coinbase étant basé aux USA), Brian Armstrong n’a effectivement pas tort dans sa réflexion :

« Le problème réside en partie dans le fait que les régulateurs se sont concentrés sur le marché intérieur dans chacun de leurs marchés respectifs, tandis que les clients se sont déplacés vers des sociétés étrangères aux pratiques commerciales plus opaques et plus risquées.
(…)
Pour prendre l’exemple des États-Unis, plus de 95 % du commerce de la cryptomonnaie s’est développé à l’étranger parce que la réglementation de la cryptomonnaie aux États-Unis a été difficile à naviguer. C’est mauvais pour les États-Unis et les Américains perdent toujours de l’argent dans ces explosions à l’étranger. »

Coinbase considère que l’absence de clarté et sûreté réglementaire fait partie du problème FTX.
Compte Twitter @brian_armstrong

Pendant ce temps, Sam Bankman-Fried, fondateur et CEO de FTX, est sorti du silence et a fait une déclaration. Il se dit « désolé » de la tournure des événements, et confirme un accord non contraignant avec Binance pour racheter FTX.

La chute des cours nous affecte tous. Profitez des conditions actuelles de marché pour accumuler tranquillement du Bitcoin. Inscrivez-vous vite sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour