Cryptomonnaies et censure : la Russie bloque la plateforme crypto OKX

Censure contre les cryptos – La Russie ne cesse de souffler le chaud et le froid sur les cryptomonnaies. Après des déclarations positives sur leur utilisation comme potentiel moyen de paiement transfrontalier, on apprend cette semaine qu’une plateforme a été censurée par les autorités. Les cryptos pour le gouvernement et le gros business oui, mais pour le petit peuple à première vue, c’est non. OKX vient d’en faire les frais pour des raisons plutôt obscures. Décryptage.

Pas de crypto sans VPN à cause de la censure en Russie

Acheter des cryptomonnaies en Russie n’est pas une sinécure ! En effet, il arrive régulièrement que des exchanges soient bloqués par l’organe chargé de la surveillance du domaine : le Roskomnadzor. Il s’agit du service fédéral de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias. Binance a déjà été bloqué pendant six mois entre septembre 2020 et début 2021. Comme le site d’information Cointelegraph pendant quelque temps en 2019.

Cette censure d’état oblige bon nombre de ressortissants de la Fédération de Russie à utiliser des VPN pour pouvoir utiliser des services liés à la crypto. Pour rappel un VPN est un petit logiciel qui protège la confidentialité de votre navigation. Cette pratique est tellement répandue que les responsables de l’exchange OKX ont même mis en garde leurs usagers contre cette pratique via leur Discord :

« Nous ne recommandons pas d’utiliser un VPN lors de l’accès à OKX car cela déclenchera des contrôles. Cela pourrait même conduire à l’interdiction de notre compte.»

Manifestement, cette recommandation est restée lettre morte puisque ce même OKX vient d’être bloqué le 4 octobre dernier. Fondée en Chine mais domiciliée aux Seychelles, la plateforme fait les frais de la politique anti crypto menée par les autorités.

La Russie continue sa croisade contre les cryptomonnaies et surtout contre les exchanges qui en proposent aux particuliers. Les russes sont obligés d'utiliser des VPN pour pouvoir acheter des bitcoins.
Annonce du blocage de OKX sur le site du Roskomnadzor – Source : site officiel russe en version anglaise

>> Ferez-vous partie des 1000 chanceux à gagner le bonus de 20$ en USDT ? Inscrivez-vous vite sur Bitget et faites un premier trade (lien commercial) <<

OKX bloqué à la demande du service fédéral de surveillance des médias

Et, c’est effectivement le Roskomnadzor qui a encore frappé. Interrogé par l’agence de presse russe TASS, le porte-parole du service fédéral a fait la déclaration suivante :

« Le site internet a été bloqué à la demande du bureau du procureur général pour la diffusion d’informations de nature financière non fiables et socialement significatives. »

L’article 15.3 de la loi fédérale russe sur l’information, les technologies de l’information et la protection de l’information donnent toute latitude aux autorités pour bloquer sans préavis n’importe quel site internet. Dans le cas présent, les faits reprochés sont « la publication d’informations relatives aux activités des pyramides financières ainsi que des informations sur la fourniture de services financiers par des personnes qui n’ont pas le droit de le faire ». OKX n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet malgré les sollicitations des médias spécialisés.

La Fédération de Russie continue donc sa croisade contre les plateformes qui proposent des cryptos à sa population. Mais dans le même temps, une partie du gouvernement souhaite accélérer la mise en place du minage de crypto. Et même accélérer la démocratisation des stablecoins ! Un pas en avant, deux pas en arrière, difficile de comprendre les intentions des autorités russes en ce moment. Et pas seulement au sujet des cryptomonnaies.


De l’argent facile sans risquer la prison ? Inscrivez-vous dès maintenant sur Bitget et effectuez un premier trade. Vous recevrez alors 20 $ de bonus en USDT ! Offre à durée limitée, réservée aux 1000 premiers inscrits (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour