Coinbase accuse Binance : un potentiel délit d’initié au cœur de la bagarre ?

Armstrong VS Zhao ? – La concurrence est rude dans le petit monde des crypto-bourses. Les plateformes d’échange n’hésitent pas à se bousculer entre elles pour s’attirer les bonnes grâces des crypto-enthousiastes. Changpeng Zhao, CEO de Binance, avait, par exemple, chahuté Brian Armstrong, CEO de Coinbase, au sujet de ses réserves de bitcoins après le désastre FTX. Cette fois, c’est l’inverse, avec un représentant de Coinbase qui prétend avoir détecté l’odeur d’un possible délit d’initié au sujet de certains listings de tokens. Prudence est de mise.

Le « J’accuse » de Coinbase contre Binance ? Pas directement

Après les moult scandales et faillites de l’année 2022, la cryptosphère reste fort à cran. La crise de confiance est profonde et le moindre doute peut rapidement être monté en épingle. Il faut donc se montrer précautionneux, et prendre les déclarations qui vont suivre avec de grosses pincettes.

C’est Conor Grogan, le chef de produit de Coinbase, qui a lancé les présentes accusations. Comme le rapporte notamment Cointelegraph, le dirigeant trouve bien étrange que certains tokens nouvellement annoncés sur la plateforme Binance aient vu des achats/ventes massifs pile au moment de leur annonce de cotation.

L’homme de Coinbase s’interroge ainsi sur quel genre de personne pourrait mener ce type d’opérations. Serait-ce l’œuvre d’un employé malhonnête, ou d’un trader malicieux exploitant une faille ?

« Si c’est du front-running [ndlr : une forme de délit d’initié], il peut y avoir plusieurs raisons à cela :
– quelqu’un au sein de l’entreprise ayant accès à des informations non publiques (MNPI), très probablement un employé malhonnête connecté à l’équipe de listing qui aurait des détails sur les annonces de nouveaux actifs.
– un trader qui a trouvé une sorte de fuite dans l’API ou dans la bourse de tests [avant le listing effectif]. »

Coinbase accuse Binance de laisser se produire un délit d'initié.
Compte Twitter @jconorgrogan

>> Trader du Bitcoin et des cryptomonnaies sans vous ruiner, ça vous tente ? AscendEX vous ouvre les bras (lien commercial) <<

RGT, ERN, TORN : des tokens aussitôt annoncés, aussitôt revendus

Les accusations de Conor Grogan portent sur des annonces de listing de tokens par Binance remontant jusqu’à il y a 18 mois en arrière. Un des premiers ensembles de mouvements suspects porte sur le token de gouvernance de Rari, le RGT.

Un des wallets de celui qu’on appellera « l’initié » a ainsi acheté 900 000 dollars de tokens RGT quelques secondes seulement avant l’annonce de leur cotation par Binance. Et le même wallet les a massivement revendus très peu de temps après. En empochant bien sûr une belle plus-value au passage, grâce à la bonne nouvelle de l’annonce.

Et des process similaires se sont déroulés lors des annonces de listing sur Binance du token ERN du projet Ethernity Chain, ou encore du TORN de Tornado Cash…

« Il semble qu’il y ait un schéma de front-running touchant [des annonces de cotation] de Binance depuis plus de 18 mois.
J’ai trouvé des wallets interconnectés les uns aux autres qui ont :
– acheté 900 000 $ de RGT quelques secondes avant, et vendu quelques minutes après l’annonce de la cotation.
– acheté 78 000 tokens ERN entre le 17 et le 21 juin, et vendu juste après l’annonce de la cotation.
– et de même avec le token TORN. »

Des accusations de Coinbase sur les annonces de cotation de tokens de Binance.
Compte Twitter @jconorgrogan

Bien sûr, sans davantage de preuves, le responsable de Coinbase ne va pas jusqu’à accuser directement Binance de ce possible délit d’initié. Mais il laisse planer le doute d’une fuite interne, ou d’une exploitation externe d’une faille, concernant ces annonces de cotation de tokens. Et Conor Grogan, fait bien de garder un minimum de retenue, car sa société a elle-même eu des soucis de délit d’initié en juillet 2022.

Bitcoin et les cryptomonnaies sont là pour durer et vont changer le paysage de l’économie, tout le monde en convient. De votre côté, ne tardez pas trop et foncez vous inscrire sur AscendEX. Profitez de 10 % de réduction sur les frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour