Celsius met un coup de chaud à la DeFi et délègue 30 millions de $ sur Maple Finance

La plateforme centralisée Celsius, que vous avez pu découvrir lors d’un entretien de Sami avec Alex Mashinsky co-fondateur et CEO de Celsius Network, propose différents services, comme ceux d’acheter, de vendre et d’emprunter des cryptomonnaies. Mais le cas qui nous intéresse ici est celui du prêt.

Celsius à la conquête de la DeFi

D’après un communiqué de presse publié jeudi, Celsius a informé avoir délégué 30 millions de dollars de wrapped ETH (WETH) à la plateforme DeFi Maple Finance. Dans le but de permettre à Celsius de proposer et gérer des prêts à ses utilisateurs.

« Le partenariat s’est formé naturellement après que nous ayons discuté au quatrième trimestre 2021 »

Daniel Kim, responsable des marchés de capitaux chez Maple, à Blockworks.

Il a également souligné que les intérêts des deux entreprises étaient étroitement liés. Celsius veut développer son offre de solutions Ce-DeFi et Maple souhaite se servir de cette nouvelle demande pour accroitre son activité.

« Il n’a fallu que quelques conversations pour réaliser que Celsius en tant que pool délégataire était une idée qui valait la peine d’être explorée. »

Daniel Kim

Maple Finance fournit des outils et des kits de contrats intelligents aux entreprises, telles que Celsius, ainsi qu’un accès à des solutions clés en main pour l’octroi de prêts, leur gestion et des rapports de performance en temps réel.

« Cela montre la prochaine croissance de la crypto où la CeFi (Finance Centralisée) et les plates-formes DeFi travaillent ensemble. Cela nous aide à atteindre notre objectif d’établir Maple comme le principal réseau de capital institutionnel en cryptographie. »

Les prêts seront évalués en fonction de la rentabilité, de la solidité du bilan et des antécédents de crédit de l’emprunteur. Celsius a déclaré qu’il prévoyait d’augmenter le nombre d’emprunteurs et de prêts émis au cours de l’année à venir tout en continuant à financer des institutions cryptographiques à «croissance rapide». Celsius rejoint ainsi BlockTower, Orthogonal Trading et Maven 11 en tant que Delegates Pools.

>> Une alternative à Celsius pour générer des rendements sur stablecoins ? Découvrez le fonds IML de Invictus Capital (lien affilié). <<

Un nouveau canal d’acquisition pour Maple Finance

Le protocole DeFi Maple Finance affirme que son modèle de delegates pools est « unique ». En effet, il permet aux entreprises et aux fonds de crédit de s’emparer de ces solutions pour opérer en tant que prêteurs au sein du secteur DeFi naissant.

« L’infrastructure de prêt de Maple signifie que nous pouvons nous déplacer rapidement et en toute sécurité dans cet espace. »

Alex Mashinsky, PDG de Celsius.
Photo de Alex Mashinsky, Co-Fondateur et CEO de Celsius
Alex Mashinsky, Co-Fondateur et CEO de Celsius

Pour enfin conclure :

« Celsius s’appuiera sur sa vaste expérience en matière de souscription et se réjouit d’accueillir de nouveaux emprunteurs cette année et au-delà. »

Plus de 760 millions de dollars de prêts cryptographiques ont été créés sur le protocole Maple Finance après son lancement en mai 2021, avec plus de 650 millions de dollars de valeur totale verrouillée, selon les données du fournisseur DeFi Llama. Maple a déclaré qu’il visait à atteindre un objectif de volume de prêts de 5 milliards de dollars d’ici la fin de l’année en répondant à la demande des clients et en explorant de nouveaux marchés.

Est ce que ce partenariat permettra aux utilisateurs de la CeDeFi d’avoir accès à tous les merveilleux outils de la DeFi ? Il est encore trop tôt pour en juger. Quoi qu’il en soit, il ne reste plus qu’à espérer, que cela ne va pas mettre Celsius de nouveau dans le viseur des régulateurs. Ils l’ont, par le passé, déjà rappelé à l’ordre à cause de ses rendements, plus décents qu’un livret A.

Celsius dans l’œil des régulateurs ? Il existe d’autres solutions pour battre les rendements de notre bon cher Livret A. Invictus Capital propose une solution nommée IML, un fonds d’investissement rendu accessible aux particuliers et offrant des taux d’intérêts annuels supérieurs à 10% (lien affilié)

Grégory De Wageneer

Mon parcours est assez classique. J'ai décidé de miner, puis d'acheter des bitcoins dans une optique de spéculation après une expérience entrepreneuriale. Mais plus mes recherches sur Bitcoin s'intensifiaient et plus mon intérêt pour lui grandissait. J'ai fini par comprendre, que la blockchain est à la monnaie et la finance ce qu'Internet est devenu aux moyens de communication : une évidence.

Recevez un condensé d'information chaque jour