La BSC devient BNB Chain: Crypto-washing ou sincère décentralisation ?

Binance rayé de la carte ? – Le groupe derrière la plateforme Binance s’est étendu bien au-delà de la crypto-bourse originelle, lancée en 2017 par le désormais célèbre Changpeng Zhao. La société a notamment lancé depuis son propre réseau blockchain, la Binance Smart Chain (BSC). Dans une volonté déclarée de décentralisation (et sans doute également pour limiter les ennuis avec les organismes de régulation), toute référence explicite à Binance doit aujourd’hui disparaitre.

Adieu Binance Coin, bienvenue au Build and Build (BNB)

Dès 2017, le BNB est le token utilitaire propre à la crypto-bourse. Depuis, il y propose divers avantages comme la réduction des frais de trading. Il n’était alors qu’un token ERC20 déployé sur Ethereum (ETH). Les choses commencent à changer en avril 2019 lorsque Binance propose sa propre blockchain éponyme : la Binance Chain. Un an plus tard, en avril 2020, une première évolution majeure intervient avec le lancement de la Binance Smart Chain (BSC).

La BNB chain vient remplacer la Binance Chain et la Binance Smart Chain pour gagner en décentralisation et en clarté au regard des diverses régulations en vigueur
La référence « Binance » disparait peu à peu de ses divers produits

Naturellement, le Binance coin (BNB) devient le token natif de ces deux réseaux blockchains. Il sert notamment à payer les frais de transaction (gas), au même titre que les ethers sur Ethereum. Pourtant, ce 15 février 2022, un communiqué de presse vient annoncer la disparition du terme « Binance » de toutes ses émanations. Le BNB devient ainsi le « Build and Build ». La BSC sera quant à elle désignée sous le nouveau patronyme de « BNB Chain ».

La BNB Chain : « l’infrastructure pour l’univers MetaFi »

La BSC, pardon, la BNB Chain, a su bénéficier à fond de la saturation de la DeFi (finance décentralisée) sur Ethereum. En cause, des frais de transactions bien moindre que sur le réseau de Vitalik Buterin.

>> Venez vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur (lien affilié) <<

Ce rebranding compte bien être porteur de changement, avec l’apparition du terme de MetaFi. Il s’agit d’une fusion de la finance décentralisé et des nouvelles opportunités créées par les mondes numériques des métavers. Cela inclut aussi tous les projets « blockchainisés » de réseaux sociaux (SocialFi) et de jeux vidéo (GameFi). Le domaine des tokens non fongibles (NFT) est lui aussi concerné au premier plan.

Avec le concept de Metafi, Binance s'efface au profit d'un nouveau réseau, la Build and build chain censée fusionner les opprotunités de la DeFi et des métavers
Binance fusionne la DeFi et le métavers

Ce projet se présente désormais comme l’infrastructure centrale qui alimentera les écosystèmes numériques parallèles au monde réel :

« La BNB Chain va s’ouvrir aux applications à grande échelle, notamment GameFi, SocialFi et aux métavers. En particulier, le passage d’une blockchain à une autre, l’amélioration des solutions de scalabilté et l’élargissement du nombre de validateurs de la BSC de 21 à 41 (avec 20 validateurs fonctionnant comme producteurs de blocs candidats). »

Samy Karim, coordinateur de l’écosystème de la BNB Chain

En effet, il est important de rappeler que la BSC BNB Chain se base jusqu’à présent sur un nombre limité de validateurs, au profit d’un plus grand nombre de transactions par seconde. Un modèle inspiré par le réseau EOS conçu par BlockOne, régulièrement critiqué en son temps pour son manque de décentralisation. Espérons que cet ajout de validateurs diminuera réellement l’emprise de Binance sur cette blockchain, au-delà d’un simple rebranding épurant le nom de la marque.

Binance offre un filet de sécurité pour que les traders et les investisseurs puissent utiliser la plateforme en toute sérenité. Pour préparez votre avenir dans la nouvelle finance, inscrivez-vous sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour