Comment Binance veut convertir la France au Bitcoin – 100 millions et des questions

Binance gâte la France – La nouvelle ne date que de ce mercredi 3 novembre, mais elle a déjà fait couler beaucoup d’encre. La société derrière la crypto-bourse Binance va financer un important fonds de développement de l’écosystème français et européen des cryptomonnaies et blockchains. Une annonce qui, dans sa forme au moins, a fait jaser le secteur crypto français.

Binance injecte 100 millions d’euros pour son « Objectif Lune »

Depuis quelques mois, la société de la plateforme Binance cherche à se réconcilier avec les organismes de régulation des États, qui lui ont bien fait comprendre qu’elle devait se conformer au plus vite aux réglementations liées à ses services.

Si de ce côté-là, Binance a déjà montré des premiers signes – notamment en se fixant enfin un siège social en Irlande -, l’entreprise créée par Changpeng « CZ » Zhao semble vouloir aussi s’attirer les faveurs des autorités à grand renfort de financements.

Dans une annonce parue ce 3 novembre, Binance présente ainsi « Objective Moon », un fonds de développement de 100 millions d’euros pour aider la France et l’Europe à être des acteurs de premier plan dans le secteur des technologies blockchains et des cryptos.

En partenariat avec l’association France FinTech, la crypto-bourse annonce ainsi vouloir financer :

  • Un nouveau centre de recherche et développement de Binance en France ;
  • Un accélérateur pour l’essor de la technologie des registres distribués (DLT) ;
  • Et un programme de formation en ligne pour les talents de la cryptosphère française.

« Chez Binance, nous reconnaissons la qualité des talents français et européens des nouvelles techs, de la crypto et de la blockchain, et nous sommes convaincus qu’avec le lancement de cette opération et des investissements majeurs de Binance en France, nous pouvons contribuer de manière significative à faire de la France et de l’Europe le premier acteur mondial de l’industrie des blockchains et cryptos. »

Changpeng « CZ » Zhao, CEO et fondateur de Binance

>> C’est probablement le bon moment pour vous exposer au Bitcoin aux côtés de Binance, l’acteur leader du secteur ! <<

Une annonce en grande pompe de Binance, sur fonds de controverse

D’habitude très regardantes (pour ne pas dire entravantes) sur le secteur des crypto-actifs, les autorités françaises ont cette fois déroulé le tapis rouge pour ce riche mécène étranger. L’annonce a, en effet, été faite lors d’une conférence en présence de Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, auprès du ministère français des Finances.

Des honneurs inhabituels, qui ont fait tiquer des acteurs français du secteur, tels que la crypto-bourse Paymium, qui regrettent que les autorités privilégient ainsi un acteur étranger plutôt que les entreprises de l’Hexagone.

Publication Twitter Paymium regrette que les autorités privilégient un acteur étranger plutôt que les entreprises de la France
Publication de Paymium – Source : Twitter

Une remarque d’autant plus pertinente que Binance n’a toujours pas obtenu le statut de PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) de l’AMF, contrairement aux acteurs français cités ci-dessus. Est-ce que cet arrosage généreux de Binance suffira à aider pour l’obtention du précieux sésame, qui facilitera grandement sa présence sur le marché français ?

Qu’n s’en réjouisse ou qu’on s’en inquiète, Binance a désormais atteint une taille critique suffisante pour être en mesure de peser sur les politiques internes des Etats, sur fonds de conquête de Bitcoin à l’échelle internationale. Pour vous inscrire sur l’exchange et vous faire votre propre opinion, c’est par ici.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour