Rétropédalage : Coinbase n’avait pas besoin de l’approbation de la SEC

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Moins de 24 heures après que nous ayons rapporté la nouvelle selon laquelle Coinbase avait l’approbation de la SEC pour lister des Securities, la plateforme d'échange est revenue sur ses propos, expliquant qu'elle n’avait pas besoin de cette approbation pour pouvoir acquérir trois sociétés de courtage.

Alors que ce lundi 16 juillet, plusieurs médias, dont Bloomberg, annonçait que Coinbase avait eu l’approbation de la SEC (Securities and Exchange Commission) et de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority) pour acquérir trois sociétés de courtage – Keystone Capital Corp., Venovate Marketplace Inc. et Digital Wealth LLC : il s’avère finalement que la formulation n’était pas exacte.

Cette fois, Bloomberg et d’autres médias comme Cryptovest, rapportent que Coinbase n’a pas obtenu d’approbation formelle de la SEC, mais qu’en même temps la plateforme d'échange de cryptos n’en avait pas besoin pour finaliser ses acquisitions !

Coinbase

@RachaelRad

D’après Rachael Horowitz, porte-parole de Coinbase :

« Il n'est pas exact de dire que la SEC et la FINRA ont approuvé l'achat de Keystone par Coinbase, parce que la SEC n'était pas impliquée dans le processus d'approbation ».

Elle continue en précisant que : « L'approbation de la SEC n'est pas nécessaire pour l'application de changement de contrôle », mais que par contre « Coinbase a discuté certains aspects de ses activités proposées, y compris l'acquisition de l'entité Keystone, de manière informelle avec plusieurs membres du personnel de la SEC. »

De son côté, la SEC, via un de ses porte-paroles, a commenté l’affaire en déclarant que la SEC n’avait pas donné « d’approbation explicite » à Coinbase pour ses acquisitions.

L’essentiel à retenir, dans cette communication confuse, est que Coinbase va finaliser l’acquisition des trois entreprises de courtage, ce qui va lui permettre de continuer son intégration et sa régulation par la SEC, pour proposer des cryptomonnaies de types securities (valeurs mobilières).

Sources : Bloomberg ; Bitcoinist ; CoinTelegraph ; Cryptovest || Image from Shutterstock

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. crypatometrader44 dit :

    Mouarf, en tout cas cela m’aura permis de profiter du bon signal d’achat sur les cryptos et vendre un peu a bon prix. Et il semble que pour l’instant ce signal d’achat se soit éteint tout doucement et le marché stagne.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER