1 milliard pour ne plus revoir Trump – Le patron de FTX annonce la couleur

L’argent est (fait ?) roi – Si les dirigeants de projets cryptos et de plateformes d’échanges restent en général assez discrets sur leurs orientations politiques, ce n’est pas le cas de Sam Bankman-Fried. Le co-fondateur et CEO de la plateforme FTX a ainsi déjà donné des millions de dollars pour faire perdre Donald Trump aux présidentielles américaines de 2020. Il annonce désormais qu’il va mettre bien plus pour l’empêcher de revenir.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Sam Bankman-Fried dépense sans compter contre Trump

Pour éviter autant que possible la ploutocratie par les plus riches, la France n’autorise pas les dons privés aux candidats politiques au-delà de 7 500 euros. Et les dons venant de personnes morales (entreprises) sont carrément interdits pour limiter toute influence. Aux États-Unis en revanche, c’est totalement open bar !

Après un don de 5,2 millions de dollars pour soutenir la campagne présidentielle de Joe Biden, Sam Bankman-Fried explique qu’il compte dépenser des sommes démentiels pour faire barrage à Donald Trump.

Sam Bankman Fried patron de FTX

Lors d’un entretien avec l’émission de podcast What’s your problem?, le CEO de la crypto-bourse FTX a expliqué qu’il sera prêt à mettre entre 100 millions et 1 milliard de dollars pour empêcher Trump d’être réélu. Il a également exprimé sa vision très américano-centrée :

« Les États-Unis ont à la fois une grande opportunité et une grande responsabilité envers le monde pour être le berger de l’Occident d’une manière puissante mais responsable. (…) [tout ce que les USA font] a un effet domino massif sur ce à quoi ressemble l’avenir. »

Si l’on a bien compris son aversion pour Trump, Sam Bankman-Fried n’a par contre pas précisé combien il dépenserait pour soutenir l’adoption de Bitcoin et des cryptomonnaies, qui l’ont pourtant rendu immensément riche. Un peu paradoxalement, l’entité qui semble faire le plus dans le monde aujourd’hui pour aider à l’avènement des monnaies décentralisées n’est pas une crypto-bourse, mais un pays. Il s’agit bien évidemment du Salvador, qui a réussi à parler de Bitcoin à des banquiers centraux et représentants d’autorités financières issus de 44 pays émergents.

Il n’a jamais été aussi important et urgent qu’actuellement de mieux découvrir, et de s’exposer raisonnablement à Bitcoin et aux cryptomonnaies ! Pour ce faire, le Journal du Coin vous conseille la plateforme FTX. En allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour