Starknet dévoile le « Cairo Verifier » et ouvre la porte aux layers 3 (L3)

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Starknet est un zk-rollup évoluant en parallèle du réseau Ethereum. Toutefois, le réseau ne compte pas s’arrêter à la seconde couche d’Ethereum. Ainsi, il envisage déjà la création de L3 sur Starknet. Pour cela, le protocole vient d’annoncer le déploiement prochain du Cairo Verifier, une pièce centrale au déploiement des L3.

Les L3 sur Starknet

Les zk-Rollups tels que Starknet sont une évolution de taille dans le développement d’Ethereum. À l’instar de l’ensemble des rollups, ces derniers ont pour but de déporter une partie de l’activité hors de la blockchain principale d’Ethereum. Toutefois, ils héritent de la sécurité du réseau sous-jacent en publiant de manière périodique des preuves dite zero-knowledge sur le L1.

En pratique, ces preuves permettent de valider l’exactitude des transactions ayant eu lieu sur le L2. De surcroît, l’usage de preuve zero-knowledge permet de valider l’exactitude des transactions sans avoir à en révéler le contenu.

Cependant, Starknet souhaite aller plus loin en ajoutant de nouvelles couches au-dessus de son rollup via des layers 3.

Néanmoins, pour fonctionner, ces layers 3 doivent être en mesure de publier leurs preuves zero-knowledge sur la couche sous-jacente. De surcroît, il est nécessaire que ces preuves puissent être vérifiées et validées sur le L2. Cela permet d’assurer l’exactitude des transactions ayant eu lieu sur le L3.

Découvrez ou redécouvrez Starknet avec notre interview de Louuis Guthmann

Vous cherchez un large choix de cryptos sur une plateforme régulée
<strong>Inscrivez-vous sur Bitpanda</strong>
Inscrivez-vous sur Bitpanda

Cairo Verifier : la porte d’entrée des L3

Jeudi 8 février, les équipes de Starknet ont annoncé le déploiement prochain de Cairo Verifier. Ainsi, Cairo Verifier est le fruit d’une collaboration entre les développeurs d’Herodotus et de ceux de StarkWare.

En pratique, le Cairo Verifier est le module permettant de vérifier les preuves zero-knowledges publiées par les L3 sur le réseau Starknet.

« Il s’agit d’un élément d’infrastructure important qui élargira les possibilités de construction sur Cairo et Starknet et permettra de créer de nouveaux L3 Cairo/Starknet. »

Son déploiement marquera le début de l’ère des L3 sur Starknet. Pour rappel, ces L3 disposent de performances encore supérieures à celles des L2, car leurs limitations se situent au niveau du débit du L2 et non plus de celui du L1.

Contrairement aux L2 qui ont des usages plus larges, les L3 seront principalement des rollups dits “app-specific”, à savoir un rollup où une seule application est déployée. Cela permet notamment de déployer des rollups dont les caractéristiques sont optimisées pour l’application qu’ils hébergent.

Le 8 janvier dernier, la gouvernance de Starknet a approuvé l’ajout du jeton STRK comme monnaie pour payer les frais de gas sur le réseau. En parallèle, les spéculations concernant un airdrop imminent sont de plus en plus nombreuses.

Grâce à Bitpanda, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d'une plateforme auditée et régulée en France. Soutenez le Journal du Coin en vous inscrivant via ce lien affilié.
<strong>Inscrivez-vous sur Bitpanda</strong>
Inscrivez-vous sur Bitpanda

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour