Staking Ethereum : toutes vos options pour obtenir 5% de rendement en ethers

L’événement The Merge sur Ethereum a tenu en haleine toute l’industrie crypto depuis de nombreux mois. Cette transition historique s’est parfaitement executée, et le temps est désormais venu d’apprendre à profiter des nouvelles caractéristiques du réseau, et notamment des revenus en ETH que peut procurer le staking sur Ethereum. Que vous soyez en possession de fractions de la seconde capitalisation crypto du marché ou véritable « Baleine Ethereum », tour d’horizon de vos options.

Ethereum 2 : tout évolue, rien ne change

Depuis le 15 septembre 2022, la blockchain Ethereum a vu son mécanisme de consensus – ou plus précisément la méthode permettant de sélectionner le nœud en charge de l’intégration du prochain bloc de la chaîne -, évoluer de la preuve de travail (Proof of Work ou PoW) à la preuve d’enjeu (Proof of Stake, ou PoS).

On parle donc désormais du réseau Ethereum 2.0, bien que cette appellation ne soit plus d’actualité car pouvant porter à confusion : la désignation du réseau reste donc officiellement ‘’Ethereum’’. En effet, le réseau n’a pas vraiment ‘’évolué’’, il s’agit simplement d’intégrer la beacon chain (consensus layer ou couche de consensus fonctionnant en preuve d’enjeu, anciennement ETH 2.0) au réseau ‘’principal’’ (executive layer ou couche d’exécution, anciennement ETH 1.0, laquelle intégrait la preuve de travail avant The Merge).

The Merge d'Ethereum
Source : consensys.net

Grâce au mécanisme de preuve d’enjeu, il est désormais possible pour quiconque possède des ETH sur le réseau Ehereum de les mettre en staking, c’est-à-dire de les verrouiller sur le réseau Ethereum afin de participer à la validation des transactions, permettant d’obtenir un rendement, et ce depuis décembre 2020 lorsque la beacon chain a été activée, avant d’être réellement intégrée au réseau principal il y a environ 1 semaine.

Nous allons donc détailler dans cet article les différentes options existantes afin de tirer un bénéfice des éthers que vous possédez.

Rendements et conditions pour le staking d’Ethereum

Sachez que le rendement est variable dans le temps selon le nombre total d’ETH bloqués. Plus le nombre d’ETH stakés est important, plus le rendement diminue.

Actuellement, l’APR se situe autour de 5%, avec 14,6 millions d’ETH en staking sur le réseau Ethereum.

Graphique montrant le nombre d’ETH stakés depuis le lancement de la beacon chain. Source : beaconcha.in

Point important : les ETH verrouillés ainsi que les rewards ne seront accessibles qu’après la mise à jour Shangaï, dont la date n’est pas fixée de façon précise a priori, et qui devrait se produire mi-2023.

Quelles possibilités s’offrent à moi pour le staking Ethereum PoS ?

>> Il est plus que temps d’allez récupérer quelques ethers pour profiter du staking (lien commercial) <<

Staking Ethereum : Je possède 32 ETH ou plus ainsi que les compétences techniques nécessaires afin de créer mon propre nœud

Vraisemblablement l’option qui conviendra à une minorité d’entre vous. Néanmoins, il s’agit de la méthode vous permettant d’obtenir un rendement maximal. Vous obtenez vos récompenses directement du protocole lorsque vous créez un nouveau bloc, mais également lorsque vous participez à la vérification des blocs produits par d’autres validateurs. Depuis le Merge, vous touchez également une partie des frais de transactions du bloc que vous validez.

Connexion internet parfaitement stable, matériel informatique adéquat, gestion des clés privées validateur, risque de sanction appelée ‘’slashing’’ en cas de problème technique sur le noeud… monter son propre noeud nécessite donc une certaine expertise et comporte certains risques dont vous n’aurez pas à vous soucier avec les méthodes de staking qui vont suivre.

Il convient de préciser qu’un nœud Ethereum nécessite 32 ETH, ni plus ni moins. Si vous souhaitez par exemple  staker 35 ETH, il faudra staker les 3 ETH excédentaires avec une autre méthode (mutualisation).

Vous pouvez vous aider du lien officiel Ethereum fournissant l’ensemble des instructions afin de monter votre propre nœud.

Je possède 32 ETH ou plus et souhaite déléguer l’aspect technique à un tiers

Dans ce cas de figure, un opérateur de nœud tiers gère la partie technique délicate décrite précédemment. Vous êtes votre propre validateur, et vous conservez les clés de validation du nœud. En d’autres termes, vous avez accès à l’intégralité de vos fonds. Vous restez cependant tributaire du fournisseur de service qui possède vos clés de signature et peut, par exemple, tenter d’agir de façon malveillante, ce qui peut conduire à la perte totale des fonds, ou encore à une pénalité et la perte d’une partie de vos ETH. Ce risque est bien évidemment faible, mais il est important de le souligner.

Plusieurs fournisseurs proposent ce service, par exemple Allnodes, Kiln, ou encore BloxStaking. Vous trouverez de plus amples informations en suivant ce lien.

Je possède moins de 32 ETH ou je souhaite déléguer totalement la gestion de mes ETH, quelle que soit la quantité

Configuration la plus fréquente. Le concept est simple : vous envoyez vos ETH à un tiers qui s’occupera d’effectuer le staking pour vous.

De nombreux avantages y sont associés : pas de quantité minimale d’ETH afin de profiter du staking, rewards reçus tous les x jours, quotidiennement voire en continu, et très souvent jeton de liquidité distribué en échange selon un ratio 1:1 (par exemple stETH pour le protocole décentralisé Lido) notamment par les protocoles décentralisés mais également par certaines plateformes centralisées comme Binance (avec le BETH), lequel pourra être tradé sur des plateformes de DEFI, ou échangé à nouveau contre de l’ETH après la mise à jour Shangaï.

Le tiers peut correspondre à un protocole décentralisé ou une plateforme centralisée.

Protocole décentralisé

Le plus connu est sans aucun doute Lido : DAO open source auditée à de nombreuses reprises, il est le plus important dépositaire d’ETH en staking avec environ 30% de tous les ETH stakés. Ses services sont directement disponibles via l’application Ledger Live pour ceux qui stockent leurs ETH sur clé Ledger.

Le risque est modéré mais non nul : en effet, aucun protocole informatique ne peut être à l’abri d’une erreur de code, ou encore d’un hack informatique.

De nombreux autres protocoles décentralisés existent, possédant chacun des spécificités propres. Nous citerons en exemple Rocket Pool, Ankr ou encore StakeWise.

Exchange centralisé

La grande majorité des principaux échangeurs centralisés proposent le staking Ethereum 2.0, les plus populaires étant actuellement Coinbase, Kraken et Binance.

Prenons l’exemple de Binance : vous possédez des ETH sur votre wallet cutosdial Binance et souhaitez les utiliser pour participer au fonctionnement du réseau. Vous déléguez vos ETH à Binance qui s’occupera de mutualiser les ETH déposés par ses clients et montera un noeud Ethereum. Vous obtenez en contrepartie des BETH selon un ratio 1:1.

Vous recevez par la suite de façon périodique des BETH correspondant à vos récompenses de staking. Il vous est ensuite possible d’utiliser vos BETH sur des Dapps de finance décentralisée sur la Binance Smart Chain afin de générer des revenus supplémentaires. Une fois les retraits des ETH sur le réseau Ethereum autorisés, vous pouvez effectuer la mécanique inverse pour récupérer des ETH natifs du réseau Ethereum 2.0 à partir de vos BETH.

Le risque est ici lié à l’échangeur lui-même : en cas de difficulté financière ou de hack de la plateforme, vos fonds ne sont de facto plus garantis. Il s’agit cependant de la méthode la plus simple, accessible aisément aux investisseurs débutants.

De nombreuses solutions ont vu le jour afin de permettre à des profils variés de profiter du staking Ethereum 2.0 : du nœud Ethereum fait maison aux solutions proposées par les échangeurs centralisés. Chaque solution possède ses avantages et inconvénients, il vous revient de juger laquelle vous correspondra le mieux.

Vous ne détenez pas encore d’ether en portefeuille ? Il n’est pas trop tard, le train du staking vient tout juste de démarrer ! Inscrivez vous rapidement sur Binance et profitez en quelques minutes des généreux rendements d’Ethereum ! (lien commercial)

Tristan A

Issu du milieu médical, j’ai découvert les protocoles Bitcoin et Ethereum durant l’année 2017. Électrisé par cette révolution technologique en expansion ainsi que par les valeurs de décentralisation et désintermédiation qu’elles tendent à développer, je n’ai cessé depuis d’y accorder une grande partie de mon temps libre et souhaite pouvoir contribuer positivement à son développement.

Recevez un condensé d'information chaque jour