L’EIP1559 de la discorde prêt à être implémenté le 14 juillet prochain

Un passage en force ? – Alors que la blockchain Ethereum (ETH) vient récemment d’implémenter son hard fork Berlin, la prochaine mise à jour du réseau créé par Vitalik Buterin risque de faire jaser. Le hard fork London prévoit en effet d’inclure la sulfureuse EIP 1559, très peu appréciée des mineurs d’ethers.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Ethereum-ETH-trop-tard.png.

EIP 1559 : un risque de boycott de la part des mineurs ?

Comme nous l’avions évoqué précédemment, une proposition d’amélioration du réseau Ethereum (ou EIP, pour Ethereum Improvement Proposal) est sujet à controverse dans la communauté de ce projet blockchain.

Souhaitée par Vitalik Buterin, le co-fondateur du réseau ETH, l’EIP 1559 prévoit – en très résumé – de décomposer les frais de gas (les frais de transaction) en 3 sous-types, dont un appelé base fee qui serait purement et simplement détruite (burn) au lieu d’être versé aux mineurs qui valident les blocs de transaction.

Même si cette EIP a le double avantage d’apporter de l’adaptabilité au réseau ETH, ainsi que de le rendre plus déflationniste (réduction de l’offre d’ETH en circulation), on comprend aisément que les mineurs voient d’un mauvais œil cette possible perte de revenus précoce (qui reste toutefois inéluctable avec le passage en consensus par Preuve d’enjeu d’ETH 2.0).

Une implémentation à marche forcée dès le 14 juillet 2021

Le développeur de la Fondation Ethereum Tim Beiko, qui faisait le point sur Twitter de la dernière conférence des développeurs du réseau ETH, a notamment présenté le calendrier d’implantation du hard fork London.

Cette mise à jour, qui devrait inclure la fameuse EIP 1559, devrait ainsi avoir lieu le 14 juillet prochain sur le réseau principal d’Ethereum, avec des essais préliminaires sur les différents réseaux de tests d’ETH, dont le TestNet Ropsten dès le 16 juin 2021.

Quant à la fusion des versions 1.0 et 2.0 d’Ethereum, des premiers éléments pourraient être envisagés dans un nouveau hard fork qui prendrait place à l’automne 2021. Cette prochaine mise à jour s’appellera Shanghai.

Même si les développeurs ont le grand mérite de ne pas chômer sur Ethereum, on peut se demander s’ils ne risquent pas par finir à griller les étapes. En effet, en prenant des décisions de changements profonds du réseau qui ne font pas forcément consensus au sein de la communauté (surtout dans le cas de l’EIP 1559), un risque de déchirement n’est pas totalement à exclure.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour