Wells Fargo s’associe avec HSBC – Quand les géants bancaires jouent le jeu de la blockchain

Relifting de la vieille financeCes deux géants de la finance utiliseront une plateforme blockchain pour optimiser le règlement des transactions entre les deux entités. Les institutions de la finance traditionnelle ont ouvert leurs portes assez tôt à la blockchain, tout en en rejetant les cryptomonnaies. Ce schéma est cependant en train de changer progressivement.

Wells Fargo et HSBC : une blockchain commune pour des transactions interbancaires

Selon un communiqué du 13 décembre 2021, le groupe financier basé à San Francisco Wells Fargo utilisera la plateforme blockchain FX Everywhere développée en 2018 par le groupe bancaire HSBC, pour ses transactions de change interbancaires, suite à la conclusion d’un accord entre les deux entités.

Wells Fargo propose une large gamme de services financiers tels que des services bancaires, d’investissement, de prêt hypothécaire, etc. Les actifs du groupe s’élèveraient à environ 1 900 milliards de dollars. Un ménage sur trois et plus de 10 % des petites entreprises aux Etats-Unis seraient clients de Wells Fargo.

FX Everywhere a jusque-là été utilisé pour le règlement des transactions entre les banques de HSBC. La plateforme sera utilisée pour la première fois pour des transactions hors de HSBC, dans le cadre de cette collaboration. Wells Fargo et HSBC utiliseront conjointement FX Everywhere pour le règlement des transactions en en dollars américains, en dollars canadien, en livres sterling, et en euros. D’autres devises s’ajouteront à cette liste dans le futur.

FX Everywhere sera utilisée pour régler environ 100 transactions par semaine durant la première phase de ce partenariat. Ce taux augmentera progressivement au fil du temps.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX <<

Blockchain oui, cryptomonnaies non : une image qui tend à disparaître auprès des banques ?

Les banques se tournent vers la technologie blockchain pour réduire le délai de traitement de leurs transactions et leurs coûts. Une récente étude de Juniper Research estime que les économies en termes de coûts réalisées par les banques commerciales utilisant la blockchain pourraient atteindre les 3 300 % d’ici 2030.

Les banques et les gouvernements ont compris assez tôt les intérêts économiques relatifs à la blockchain, tout en étant, notamment au début, réticents à une adoption généralisée des cryptomonnaies. Plusieurs pays continuent de combattre ces dernières, mais la position d’un nombre croissant d’institutions envers bitcoin (BTC) et ses cadets ont tout de même évolué positivement au fil du temps.

A titre d’exemple, la banque privée indienne Kodak a noué un partenariat avec la bourse de cryptomonnaies WazirX, alors que le secteur bancaire du pays a fermé ses portes aux cryptomonnaies en raison de l’environnement réglementaire peu favorable à ces dernières.

Wells Fargo embrasse la blockchain, mais également les cryptomonnaies. Le groupe financier a compris que la blockchain est certes incontournables, mais bitcoin également, et qu’il devait ainsi laisser de côté certains dogmes pour pouvoir évoluer avec son environnement.

De plus en plus de banques qui se sont moquées de bitcoin et ses cadets ont compris leurs erreurs et ont plongé dans la cryptosphère. Et vous ? Rejoignez la révolution crypto! Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel)

Kallisté O'Sullivan

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Recevez un condensé d'information chaque jour