Objectif métavers – PwC investit dans l’immobilier virtuel de The Sandbox

Des propriétaires terriens numériques – Les mondes virtuels des métavers ont décidément de beaux jours devant eux. Récemment, un riche investisseur immobilier est déjà passé à l’achat de terrains virtuels dans The Sandbox (SAND). Mais aujourd’hui, c’est le grand cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) qui mise gros dans l’immobilier numérique.

PwC officialise son achat de terrain dans The Sandbox

Parmi les projets de métavers, celui de The Sandboxporté par la société Animoca Brands – a décidément bien le vent en poupe.

Après une levée de fonds (série B) couronnée de succès de 93 millions de dollars en novembre 2021, voilà que le cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) rentre lui aussi dans l’univers virtuel de The Sandbox.

Rappelons d’abord que PwC, présent dans 156 pays, fait partie des « Big four », c’est-à-dire des 4 plus grands cabinets d’audit et conseil de la planète. Ce jeudi 23 décembre, Animoca Brands a ainsi annoncé sur son site que la filiale de Hong Kong de PwC avait acheté un gros emplacement de terrain virtuel dans le métavers de The Sandbox.

Ces terres numériques, appelées « LAND » dans The Sandbox, sont des sortes de titres de propriétés de surfaces de pixels. Ils se présentent sous la forme de tokens non fongibles (NFT), ce qui les rend uniques grâce aux registres distribués des blockchains.

>> Vos premiers SAND en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance <<

Quand PwC veut construire un cabinet conseil dans un monde virtuel

PricewaterhouseCoopers a également révélé vers quel objectif sont destinés ces terrains numériques encore vierges. Il s’agira d’y ériger un centre de conseil, pour aider les entreprises et marques peu familières du Web 3.0 à exploiter les nouvelles opportunités apportées par cette technologie révolutionnaire.

« Les métavers offrent aux organisations de nouvelles possibilités de créer de la valeur grâce à des modèles commerciaux innovants, ainsi que de nouvelles façons de s’engager auprès de leurs clients et de leurs communautés. Nous mettrons à profit notre expertise pour conseiller les clients qui souhaitent adopter les métavers (…) »

William Gee, associé chez PwC Hong Kong

Du côté de The Sandbox, l’actuel déferlement de marques et de sociétés n’est annoncé que comme un début, et le cabinet PwC est présenté comme un pionnier de ce secteur naissant :

« Le métavers est ouvert aux affaires. Nous accueillons PwC Hong Kong pour qu’il découvre comment The Sandbox favorise de nouvelles expériences immersives et de nouveaux moyens pour les marques de se connecter avec leurs clients. C’est une époque passionnante, et PwC est à l’avant-garde de ce nouvel horizon émergent. »

Sebastien Borget, COO de The Sandbox

Le succès de ce métavers ne semble, en effet, pas prêt de s’arrêter de si tôt. Avec le lancement récent de sa version Alpha, l’univers virtuel de The Sandbox ainsi que les opportunités de marchés de son entreprise fondatrice Animoca Brands devraient continuer à monter crescendo.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance des métavers. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour