Le régulateur aura-t-il la peau de la DeFi ? Uniswap face à l’agressivité de la SEC

La DeFi dans la ligne de mire des régulateurs – Cela fait maintenant presque 2 ans que la finance décentralisée (DeFi) est en plein essor. Au cours de ce laps de temps, l’écosystème est passé d’une valorisation de quelques millions à plus de 177 milliards de dollars. Malmené par de nombreux hacks et arnaques, ce dernier est désormais dans le viseur des régulateurs financiers américains.

La SEC veut tout savoir sur Uniswap

Le 3 septembre dernier, le Wall Street Journal a dévoilé que la SEC américaine avait entrepris des investigations sur Uniswap Labs, la startup chargée du développement du protocole d’échange décentralisé éponyme. D’après des sources proches du dossier, il semblerait que la SEC cherche, dans un premier temps, à comprendre comment fonctionne la plateforme et comment elle est utilisée par les investisseurs. 

De son côté, les équipes d’Uniswap Labs, interrogées par nos confrères du Wall Street Journal, ont annoncé leur souhait de pleinement collaborer avec les régulateurs :

« Nous nous engageons à nous conformer aux lois et règlements qui régissent notre secteur et à fournir aux autorités de réglementation des informations qui les aideront dans toute enquête. »

Annonce d’Uniswap Labs

Cette enquête n’a pour autant rien de très surprenant. En effet, Uniswap est de loin la plateforme d’échange décentralisée la plus utilisée de l’écosystème. Elle enregistre un volume de 1,4 milliard de dollars à travers les différentes versions de son protocole déployées sur le mainnet d’Ethereum. 

Qui plus est, Uniswap a lancé, il y a presque un an, son jeton de gouvernance, l’UNI. De ce fait, la SEC s’intéresse également à la nature de ce jeton, afin de s’assurer que celui-ci n’entre pas dans la catégorie des valeurs immobilières (securities). 

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX <<

La DeFi, nouvelle cible des régulateurs

Alors que les régulations relatives à l’écosystème crypto peinent à se mettre en place à l’international, les gendarmes financiers commencent désormais à regarder de plus près ce qu’il se passe dans l’écosystème DeFi. 

En effet, l’actuel chef de la SEC, Gary Gensler, qualifiait déjà l’écosystème DeFi de Far West, au début du mois d’août lors d’une intervention à l’Aspen Security Forum, du fait du manque de protection des investisseurs. 

De plus, ce dernier a pointé du doigt le manque de clarté vis-à-vis des actifs qui sont créés dans l’écosystème, appuyant que certains étaient des securities. Suivant cette définition, leurs émetteurs auraient procédé à des ventes de jetons non réglementées.  

Pour Sarah Brennan, avocate spécialisée dans les affaires blockchains, l’intérêt porté par la SEC pourrait être une « grosse affaire » :

« Nous devons nous attendre à ce que la SEC sous Gensler soit un régulateur agressif, à la fois en termes de portée et d’efforts d’application. »

Cependant, comme l’a souligné Jake Chervinsky, directeur juridique chez Compound, les investigations menées par la SEC n’impliquent pas forcément l’existence de méfaits.

Publication Twitter de Jake Chervinsky annonçant que les investigations menées par la SEC n'impliquaient pas forcément des méfaits de la part de la finance décentralisée (DeFi)
Publication de Jake Chervinsky – Source : Twitter

« En supposant que ce rapport soit vrai, il ne devrait pas surprendre ceux qui ont vu les récents commentaires du président Gensler sur la DeFi. Cela ne devrait pas non plus inquiéter trop de monde(pour l’instant). Une enquête n’est ‘pas’ une allégation de méfait. C’est juste la façon dont la SEC recueille des informations. »

Jake Chervinsky

Quoi qu’il en soit, Uniswap n’est pas le coup d’essai de la SEC. En effet, en début août 2021, elle avait déjà poursuivi le protocole DeFi Money Market, en l’accusant d’avoir mené des ventes de produits financiers sans autorisation. 

Pendant que les acteurs de l’écosystème financier traditionnel pataugent et cherchent à réguler (et taxer) autant que possible, découvrez chaque jour un peu mieux Bitcoin, Ethereum et les cryptomonnaies ! Et commencez à accumuler et trader vos premiers BTC et ETH en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX en bénéficiant d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour