Guerre en Ukraine : les géants financiers américains quittent la Russie

Sauve qui peut !Après les suspensions des services bancaires des géants du paiement Visa et Mastercard en Russie, qui ont été suivies par certaines néobanques comme Revolut, c’est au tour des géants américains de l’investissement. En effet, les banques d’investissement Goldman Sachs et JPMorgan ont décidé de mettre un terme à leurs activités sur le territoire russe.

Les banques américaines aussi impactées par les sanctions infligées à la Russie

D’après le média Reuters, les banques européennes sont le plus exposées aux sanctions imposées à la Russie. Toutefois, les banques américaines n’en seraient pas en reste avec une exposition importante avoisinant les 14,7 milliards de $ selon les données de la Banque des règlements internationaux. La banque américaine la plus exposée sur le territoire russe est Citigroup, avec près de 10 milliards de dollars.

Réglementation des cryptomonnaies par les Etats-Unis pour mettre en oeuvre les sanctions contre la Russie.

Citigroup a d’ores et déjà annoncé que ces activités commerciales qui s’adressent au grand public sont limitées en Russie, et qu’un plan de cession de franchise a été mis en place. D’ailleurs, le responsable financier a déclaré que les pertes de Citigroup pourraient atteindre la moitié du capital de 10 milliards, en raison des restrictions mises en place en Russie.

>> Protégez-vous des incertitudes géopolitiques avec les solutions de rendement de Kucoin (lien affilié). <<

Goldman Sachs et JPMorgan limitent leurs activités en Russie

Il faut relever que les banques d’investissements Goldman Sachs et JPMorgan sont les premières banques américaines a avoir annoncé le départ progressif de leurs activités du territoire russe. Ainsi, Goldman Sachs a déclaré par l’intermédiaire d’un communiqué de presse :

« Goldman Sachs met fin à ses activités en Russie conformément aux exigences réglementaires et de licence. »

En outre, juste après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la moitié des 80 employés de Goldman Sachs situés à Moscou ont quitté le pays pour s’installer à Dubaï. Certains de ces employés s’occuperont de liquider les activités de la banque en Russie, en collaboration avec les employés restés à Moscou.

Par ailleurs, JPMorgan a suivi le mouvement et elle a déclaré :

« Conformément aux directives des gouvernements du monde entier, nous avons activement dénoué les activités russes et n’avons poursuivi aucune nouvelle activité en Russie. »

Jusqu’à présent le volume de crypto achetées en Russie suivait une tendance baissière. Il faudra s’assurer que l’annonce de l’arrêt des activités des grandes banques américaines ne renverse pas cette tendance dans les prochains jours. Affaire à suivre !

Le bateau doit-il arrêter de naviguer quand le capitaine reste à terre ? Placez vos investissements en pilotage automatique avec les solutions staking de Kucoin Earn. Inscrivez-vous maintenant pour profiter d’un revenu passif (lien affilié).

Margot Marin

Avocate en devenir, j'ai mis un pied dans le monde des crypto grâce à la passion dévorante de mon partenaire de vie. Je me suis finalement pris moi-même de passion pour ce domaine, et plus particulièrement les interactions entre la blockchain et le droit.

Recevez un condensé d'information chaque jour