Crédit Suisse insolvable : y a-t-il le feu au lac ?

Ça passe ou ça casse – L’économie mondiale se trouve actuellement dans une situation complexe et tendue. L’incertitude règne en maître sur les marchés financiers. Le syndrome post-traumatique de la crise des subprimes de 2008 y est sûrement pour beaucoup. Bien que l’Histoire ne se répète pas, elle rime souvent, pour reprendre les paroles de Mark Twain. Cette phrase est particulièrement pertinente quand appliquée aux marchés financiers car si les cycles sont différents, leur acteur principal, l’humain et sa psychologie sont toujours les mêmes. Crédit Suisse a tenté de rassurer ses clients tout le weekend. Ce qui n’est pas forcément de bon augure mais offre un peu de répit à l’établissement financier.

>> Un bonus de 20$ en USDT, ça vous tente ? Inscrivez-vous vite sur Bitget et faites un premier trade (lien commercial) <<

Eviter une contagion systémique

Crédit Suisse est une institution financière internationale parmi les plus importantes au monde. Hier nous évoquions ses difficultés et les conséquences d’une potentielle faillite. D’après le Financial Times, de nombreux cadres ont passé la fin de semaine dernière pendu au téléphone pour rassurer clients et investisseurs.

Les rumeurs insistantes de la semaine passée, la performance négative de l’action Crédit Suisse (-8,9%) ainsi que l’explosion à la hausse de son « Credit Default Swap » (assurance contre la faillite) ont contribué à mettre la pression sur la banque hélvète. Elle n’a pas tardé à communiqué :

« Les équipes s’engagent activement avec nos principaux clients et contreparties ce week-end. Nous recevons également des appels entrants de nos principaux investisseurs avec des messages de soutien ».

Financial Times

Le chef exécutif du Crédit Suisse Ulrich Körner s’est voulu rassurant concernant la solvabilité et le capital de l’entreprise, dans une note interne partagée ces derniers jours. D’après lui la chute de l’action Crédit Suisse n’est pas à confondre avec sa réelle situation financière :

« Le Crédit Suisse dispose d’une position de capital et de liquidités ainsi que d’un bilan solides. L’évolution du cours des actions ne change rien à ce fait ».

Variation du cours des actions depuis le 1er janvier 2022. Bonnet d'âne pour Crédit Suisse.
Variation du cours des actions depuis le 1er janvier 2022. Bonnet d’âne pour Crédit Suisse – Source

Körner et Axel Lehmann (Président du conseil d’administration de Crédit Suisse) doivent présenter un plan d’action le 27 octobre prochain pour redresser la barre et rassurer pour de bon leurs partenaires et investisseurs.

Crédit Suisse va devoir évoluer remonter la pente

Malgré des scandales successifs (affaire Archegos, proximité avec des mafias, amendes record), le Crédit Suisse jouit encore d’une forte image de marque. La branche locale est toujours profitable et sa division internationale reste malgré tout en vue. En revanche, le département investissement pourrait être surexposé et devrait être restructuré dans les semaines qui viennent.

Nous devrions en apprendre plus le 27 octobre, date à laquelle devraient être annoncés les résultats du troisième trimestre 2022. Crédit Suisse envisageait d’ores et déjà de séparer son activité d’investissement en trois branches distinctes, afin d’assigner un risque propre à chacune des branches.

Il y a malgré tout quelques signaux encourageants, comme son ratio de couverture de liquidités. Il est actuellement de 191% comme le rapport le Financial Times, nettement supérieur aux banques concurrentes. Ce ratio indique la capacité d’une institution à pouvoir mobiliser rapidement des actifs (c’est à dire qu’il soient liquides) pour pouvoir s’en séparer aussi vite en cas de problème grave.

L’analyste de JPMorgan, Kian Abouhossein, se montre également rassurant concernant la situation : « De notre point de vue, en examinant les finances des entreprises à la fin du deuxième trimestre, nous considérons que la position de capital et de liquidité du Crédit Suisse est saine ».

L’opération de communication de crise semble avoir porté ses fruits pour l’instant. Un rebond d’environ 9% a été enregistré hier sur l’action Crédit Suisse. La banque n’exclut pas de céder des actifs pour financer son plan d’action, mais n’a pas encore dévoilé sa stratégie. Pour autant l’opération de sauvetage médiatique à l’air de montrer ses premiers effets.

Vous êtes en plein doute ? Faites le choix des valeurs sûres Bitcoin et Ethereum ! Venez faire connaissance avec les ténors du marketcap en vous inscrivant sur Bitget et profitez d’un cadeau de 20$ en USDT dès votre premier trade ! Offre à durée limitée, réservée aux 1000 premiers inscrits (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour