Du bitcoin dans votre assurance-vie ? Ce géant français de l’investissement vous l’offre sur un plateau

Bitcoin bientôt de partout ? – Bitcoin (BTC) et les cryptos se mêlent petit à petit avec toutes les strates de la finance traditionnelle. Après une agence gouvernementale américaine qui appelle à faciliter la conservation des crypto-actifs par les banques, voilà une société française – TOBAM – qui va permettre d’ajouter le roi des cryptos dans les assurances-vie.

TOBAM exploite les possibilités ouvertes par la loi PACTE

L’environnement réglementaire en France est loin d’être facile à pratiquer pour les projets liés aux cryptomonnaies. Toutefois, la loi PACTE de 2019 a tout de même permis d’améliorer un peu les choses. Les assurances-vie peuvent ainsi, depuis, intégrer des bitcoins et d’autres crypto-actifs comme sous-jacents.

Bitcoin, la meilleure des assurances vie ?

La société française TOBAM compte bien ne pas laisser ce filon inexploité, et vient récemment de publier un communiqué de presse pour annoncer son nouveau produit financier : le Tobam BTC-Linked and Blockchain Equity. C’est le premier fonds français à investir dans Bitcoin et les technologies blockchains pouvant être inclus dans une assurance-vie.

Rejoignant les 10 milliards de dollars d’actifs déjà sous la gestion de TOBAM, ce nouveau fonds – conforme au cadre réglementaire de la loi PACTE – a été agréé le 23 septembre 2021 par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

>> Hors de question de laisser tous les bitcoins aux banquiers ! Venez réclamer votre part ! <<

Bitcoin pour dynamiser le rendement des assurances-vie

Ce fonds d’investissement à vocation générale (FIVG) de TOBAM est clairement destiné aux compagnies d’assurance. Il peut allouer à Bitcoin jusqu’à 10 % maximum de son total d’actifs, pour rester conforme aux limites imposées par la loi PACTE.

« Nous avons adopté cette allocation en 2 poches, l’une de 10 %, l’autre de 90 %, pour nous conformer aux mesures de la loi PACTE. (…) Cela permet à des investisseurs particuliers de s’exposer à la thématique de Bitcoin au sein de leur assurance-vie. Nous avons regardé de près ce qui était autorisé et ce qui ne l’était pas pour les fonds éligibles à l’assurance-vie. »

Christophe Roehri, directeur général délégué chez TOBAM

Il faut dire que la société française, basée à Paris, n’est pas du tout étrangère aux cryptomonnaies. En effet, elle a lancé dès 2017 un premier fonds Bitcoin, qui réplique les performances de prix du BTC.

En effet, TOBAM reconnaît, dans le roi des cryptos, une double qualité, à la fois « de performance et de diversification des placements ». Mais ce premier fonds n’était accessible qu’aux seuls « investisseurs qualifiés », ce qui nécessite un niveau élevé de patrimoine ou de revenus. Ce n’est pas le cas de nouveau fonds FIVG qui devrait être accessible à tous les particuliers.

« Nous cherchions une solution pour élargir le spectre des investisseurs potentiels. (…) Nous avons bon espoir d’arriver à référencer [ce nouveau fonds] auprès de toutes les grandes compagnies d’assurances françaises. (…) »

Christophe Roehri

Impossible n’est pas français, et TOBAM nous le prouve en facilitant l’adoption par tous de Bitcoin, même avec des lois particulièrement contraignantes sur les crypto-actifs. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur TOBAM, Benoit a eu la chance d’interviewer Yves Choueifaty, son CEO et fondateur, lors de l’évènement « Surfin’ Bitcoin 2021 ».

Toujours plus résistant, Bitcoin avance inéluctablement… puisque même les plus grands financiers finissent par se rendre à l’évidence ! Pour faire partie de la révolution, préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour