2 milliards de dollars prêtés par Celsius ? Tether (USDT) nie les chiffres de la procédure

Les prépositions de la discorde – Le tribunal des faillites avait désigné Soba Pillay en tant qu’examinateur indépendant, pour déterminer si Celsius est en réalité une pyramide de Ponzi. Le rapport d’enquête est non seulement accablant pour la plateforme de prêts cryptos, mais il met également dans l’embarras d’autres acteurs de l’industrie, comme Tether (USDT).

Les prêts de Celsius à Tether et l’importance de la proposition « to »

Dans son rapport de 689 pages sur les activités de Celsius, Shoba Pillay évoque des prêts importants que Celsius aurait accordés à Tether. À la page 183, le document indique que « les prêts de Celsius à Tether étaient deux fois supérieurs à sa limite de crédit ».

L’examinateur cite ce supposé prêt, pour illustrer une surexposition de Celsius à différents débiteurs, dont Alameda et Three Arrows Capital, au mois de décembre 2020.

La version originale du rapport, en anglais, utilise la préposition « to » dans cette phrase – « Celsius’s loans to Tether ». Ce détail est crucial, car il donne le sens de la transaction, et Tether va d’ailleurs contester cette affirmation, en remettant en cause l’utilisation de cette proposition.

>> Diversifiez votre portefeuille ! Inscrivez-vous sur Trade Republic et recevez 20€ (sous condition de dépôt de 2000€) pour passer à l’action (lien commercial) <<

Le CTO de Tether riposte en se servant plutôt d’un « from »

Dans son tweet du 31 janvier dernier, le directeur technique de Tether, Paolo Ardoino, va nier l’existence de ce prêt, que Celsius aurait accordé son entreprise. Il déclare que le rapport devrait utiliser la préposition « from », plutôt que « to ». Paolo Ardoino évoque « soit une faute de frappe, soit une mauvaise caractérisation ».

Une telle erreur dans le choix des prépositions intervertirait alors l’identité du prêteur et du créancier. Toutefois, le rapport fournit également les détails d’une présentation de Celsius du 21 avril de l’année dernière, qui souligne notamment que « l’exposition à Tether a fini par dépasser les 2 milliards de dollars ».

Les 2 milliards de dollars de preuve ou de coïncidence

Shoba Pillay s’est-il alors vraiment trompé ? A-t-il donné le statut d’emprunteur au lieu de prêteur à Tether ? Le document consacre plusieurs lignes aux prêts que Tether a accordé à Celsius, il y a deux ans. Regardons de plus près.

Le 13 mai 2021, la plateforme de prêts cryptos aurait emprunté 1,823 milliard de dollars en USDT à Tether. Et au 14 décembre de la même année, cet emprunt se serait élevé à 1,419 milliard de dollars US à Tether, avec 2 milliards de dollars en cryptomonnaies déposées en garantie.

Cette somme de 2 milliards de dollars est mentionnée aussi bien dans le supposé prêt, que dans cet emprunt, qui sont tous deux liés à Tether. Cette répétition est-elle une simple coïncidence, ou constitue-t-elle une preuve supplémentaire, qui soutient les propos de Paolo Ardoino sur une éventuelle erreur de l’examinateur, concernant l’utilisation à tort de la préposition « to » ?

Tether se retrouve continuellement sous le feu des critiques. Ces attaques, fondées ou non, contre le stablecoin, peuvent être considérées comme le revers de la médaille, en contrepartie de l’adoption croissante de l’USDT dans l’industrie crypto.

République ou royaume ? Fromage ou dessert ? Actions ET cryptos ! Pourquoi choisir puisque vous pouvez avoir les deux sur la même plateforme ? Inscrivez-vous dès maintenant sur Trade Republic. Vous recevrez un cadeau de 20€ (sous condition de dépôt de 2000€) pour passer à l’action (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour