15 % de taxes sur le trading de bitcoins – La sauce thaïlandaise pas si épicée

Le temps de l’insouciance, c’est du passé – Avec l’essor des cryptomonnaies et du trading de bitcoins (BTC), tous les pays cherchent à réguler le phénomène et à adapter la législation par rapport aux impôts. La Thaïlande n’y échappe pas. Les investisseurs et les mineurs thaïlandais devront payer une taxe de 15 % sur la plus-value dès cette année.

Le trading et le minage de BTC taxés

Les monnaies virtuelles ont le vent en poupe en Thaïlande. L’interdiction des cryptomonnaies et de Bitcoin par la Chine a attiré énormément de mineurs dans le pays et la plus ancienne banque du royaume, la Siam Commercial Bank, a racheté 51 % des parts de BitKub, le plus grand exchange crypto de Thaïlande.

Selon le Bangkok Post, la principale agence de presse locale, le gouvernement thaïlandais progresse dans la réglementation de l’écosystème crypto, en promulguant de nouvelles règles fiscales pour l’industrie. En effet, les bénéfices du trading et du minage en Thaïlande sont désormais soumis à un impôt sur les plus-values ​​de 15 %.

Le ministère des Finances a ainsi recommandé aux investisseurs de calculer et de déclarer leurs revenus provenant des cryptomonnaies dans leurs déclarations fiscales de 2022 afin d’éviter des sanctions légales. La nouvelle taxe sera collectée auprès de tous les contribuables qui ont tiré des bénéfices de la crypto, y compris les opérations de trading et de minage.

Des taxes prélevées sur des cryptomonnaies

Les bénéfices de ces activités sont considérés comme un revenu imposable, en vertu de l’article 40 de l’arrêté royal modifiant le code des impôts n° 19, indique le rapport du ministère. Le service des impôts thaïlandais prévoit également d’intensifier la surveillance d’un marché des cryptos en plein boom dans le pays.

<< Achetez facilement vos bitcoins grâce à la plateforme crypto KuCoin (lien affilié) >>

Les exchanges de cryptomonnaies exonérés

Les autorités financières thaïlandaises envisagent aussi de légiférer pour percevoir un impôt de 15% sur le capital depuis mars 2018. Pour le moment, les exchanges de cryptomonnaies sont exonérés des nouvelles exigences fiscales, mais jusqu’à quand ?

Akalarp Yimwilai, co-fondateur et CEO de Zipmex Thailand, fait part de ses inquiétudes concernant l’incertitude persistante concernant le processus de déclaration des taxes et la façon de calculer les bénéfices :

« Les méthodes et calculs fiscaux devraient être plus concis, clairs et faciles à comprendre. Beaucoup de gens que je connais veulent payer des impôts, mais ne savent pas comment les calculer. »

Le gouverneur de la Banque de Thaïlande, Sethaput Suthiwartnarueput, a officiellement annoncé, en mi-décembre, que la Banque centrale envisageait de publier de nouvelles réglementations spécifiques à l’industrie des monnaies virtuelles en début d’année.

Il y a des choses certaines dans la vie, comme la mort… et les impôts ! Mais que ça ne vous empêche pas de préparer l’avenir : inscrivez-vous sur la plateforme KuCoin et commencez à y trader vos BTC ou autres cryptos dès aujourd’hui ! (lien affilié)

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2018, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Recevez un condensé d'information chaque jour