Japon Blockchain

MUFG Coin : la plus grande banque japonaise vise 1 million de transactions par seconde

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

L’adoption par les banques, et l’évolution du système bancaire mondial, seront une clé majeure pour la révolution blockchain et l’intégration des cryptomonnaies à l’économie réelle. Après des années de développement, la branche bancaire de Mitsubishi UFJ Financial Group (MUFG), projette de lancer en 2020 son nouveau système de paiement, basé sur la technologie de la blockchain.

La grande banque japonaise envisage de mener prochainement un vaste essai de ce futur système, qui pourraient impliquer jusqu’à 100 000 clients de la banque et permettrait de traiter jusqu’à 1 millions de transactions par secondes.

Ces clients, titulaires de comptes, devront se porter volontaires pour participer à l’essai, qui permettra aux participants d’installer une application pour smartphone qui convertira leurs dépôts sur leur compte bancaire test en unités de « MUFG Coin ». Le taux de conversion d’un MUFG Coin sera équivalent à un yen.

La banque avait par ailleurs commencé à émettre des MUFG Coin à certains de ses employés l’année dernière pour un premier test, et souhaite donc le renouveler à plus grande échelle.

Toujours d’après CCN, le président de MUFG – Nobuyuki Hirano -, précise que leur cryptomonnaie « surmonterait les problèmes des monnaies virtuelles [existantes] », comme par exemple la volatilité.

La MUFG s’est associé avec Akamai Technologies, la plate-forme de distribution cloud la plus importante et la plus fiable au monde, Akamai sera chargée de construire la blockchain de ce réseau de paiement et de le déployer à grande échelle.

Coinspeaker rapporte à ce sujet les propos du Dr Tom Leighton, co-fondateur et PDG d’Akamai :

« Ce nouveau système de paiement en ligne basé sur notre plate-forme cloud sera conçu pour répondre aux préoccupations liées à l’évolutivité, la latence et la sécurité qui ont empêché une utilisation plus large de la blockchain [jusqu’ici] ».

Japon Blockchain

La MUFG a par ailleurs mené une autre expérimentation, en réalisant un test pilote de paiement transfrontalier avec la blockchain Interledger de la banque thaïlandaise Krungsri (Bank of Ayudhya).

Le test consistait à envoyer des fonds en quelques secondes depuis une filiale du groupe Mitsubishi basée en Thaïlande, jusqu’au compte d’une filiale du groupe Mitsubishi basée à Singapour.

Comme le précise CoinTelegraph, c’est donc Krungsri, la cinquième plus grande banque de Thaïlande, et MUFG Bank, la plus grande banque du Japonet la cinquième plus grande banque du monde par son actif total – qui ont mené ce test de développement de la technologie blockchain.

Si d’aussi gros acteurs entrent en jeu, et mettent dans la balance des sommes importantes en recherche et développement, il semble y avoir peu de doutes que la technologie blockchain ait un grand avenir devant elle.

Sources : Cointelegraph ; Coinspeaker ; CCN || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici