La banque des banques encourage l’adoption des monnaies numériques

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La Banque des règlements internationaux (BRI) s’est longtemps montrée hostile à Bitcoin et aux cryptomonnaies. Mais elle a depuis bien radouci son discours, et son dernier rapport en date est même un plébiscite en faveur des monnaies numériques de banques centrales (MNBC).

Des cryptos oui, mais de banques centrales

La Banque des règlements internationaux est une institution basée à Bâle, en Suisse. Elle est le regroupement de 60 banques centrales réparties autour du monde.

Cette véritable “banque des banques centrales” vient de sortir un rapport de ce 24 juin, au sujet des paiements numériques. Le principal constat qui en ressort est la nécessité de rapidement moderniser la monnaie, pour l’adapter à l’ère du numérique. Et les monnaies numériques de banques centrales ont un grand rôle à jouer dans cette modernisation.

« Les MNBC sont un excellent exemple de la manière dont les banques centrales peuvent se tenir elles-mêmes à la pointe de l’innovation (…) C’est aux banques centrales de faire le choix d’exploiter cette force pour le bien commun. »

Et la BRI ne s’arrête pas là en éloges, les MNBC sont carrément présentées comme « la prochaine étape » dans l’évolution de la monnaie.

En effet, les monnaies numériques émises par les banques centrales permettraient de répondre à plusieurs problématiques selon la BRI :

  • augmenter l’inclusion financière ;
  • apporter une garantie de sécurité et d’intégrité des paiements numériques ;
  • permettre des paiements rapides et peu coûteux ;
  • encourager une innovation continue dans les systèmes de paiements.

Les MNBC perçues de plus en plus positivement

Le rapport de la BRI présente également un graphique très intéressant (ci-dessous à gauche). Il met en évidence un raz-de-marée très récent d’opinions positives sur les MNBC, de la part des banques centrales à travers le monde.

Historique du nombre de discours positifs (bleu) et négatifs (rouge) des banques centrales sur les MNBC (à gauche) / Principales motivations des banques centrales pour adopter une MNBC (économies “avancées” en bleu, économies “émergentes” en rouge) – Source : rapport BRI

Depuis début 2020, les discours positifs des banques centrales sur les MNBC sont même globalement devenus dominants par rapport aux discours négatifs. Il faut dire que les crises sanitaires et économiques provoquées par le coronavirus sont passées par là entre-temps.

« La crise du COVID-19, et l’augmentation des paiements électroniques qui en découle, vont probablement stimuler le développement des MNBC dans le monde entier. »

On remarquera également (graphique à droite ci-dessus) que toutes les banques centrales – de zones économiques avancées et émergentes – considèrent la sécurité et la fiabilité comme une des principales raisons d’adopter une monnaie numérique. Toutefois, pour les banques des économies émergentes, l’efficacité des paiements nationaux et l’inclusion financière promises par les MNBC sont également des atouts cruciaux.

Vous l’aurez compris, les monnaies numériques de banques centrales ont de fortes chances de constituer les monnaies étatiques de demain. La question qui se pose est : quelle sera la place des cryptomonnaies décentralisées dans cette future économie numérique ?

Illustration : trabantos/Shutterstock.com

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER