interview

Construire sa maison via BTC et en France ? Interview avec Dylan Ruiz

Trading du CoinTrading du Coin

Dans notre petite crypto-communauté, on peut rapidement avoir l’impression de jouer dans la cour des grands traders internationaux…

De la gestion hasardeuse d’un PEA au Loup de Wall-Street en 6 mois, certains, grisés par quelques trades fructueux dans un marché haussier, se considéreraient presque comme des as de la Finance Mondiale. Ainsi, une partie de nos flux d’actualité sont-ils alimentés par d’angoissantes questions concernant les ETF, la dernière décision de Pékin en matière d’ICO ou les potentialités des futures sur les cours de l’ETH.

Evidemment, tout cela est important, mais il est bon de se souvenir d’une chose : le marché crypto, la blockchain, l’économie décentralisée ne prendront leur essor qu’à une seule condition : que votre tante Suzanne qui galère avec ses email ou votre beau frère vendeur de peinture qui pense que Vitalik est un médicament, voient ces “disruptions” mises à leur disposition…

On reproche souvent au bitcoin de n’être qu’un “refuge de valeur”, sa volatilité rendant notamment son usage rédhibitoire dans l’économie réelle. C’est un reproche fondé et des centaines de personnes très talentueuses, de New-York à Singapour, travaillent dur pour résoudre ce problème, pour l’heure sans succès réellement net. Et c’est avec ces informations en tête que le 24 août 2018, en France, dans un journal régional, entre la victoire des Poussins de l’Olympique local et les dates du marché Provençal, on peux tomber sur ça :

Source: https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/08/24/payer-sa-maison-en-bitcoins-c-est-possible (édition abonnée)

Bientôt un nouvel Apt-Coin ?

Dylan Ruiz, jeune patron de BRMD Rénovation Luberon (la page Facebook de l’entreprise) propose ainsi aux 12 000 habitants de la jolie cité d’Apt et des alentours de régler leurs travaux de construction/rénovation en… bitcoin !

Dylan ne savait pas que c’était impossible, alors il l’a fait. Interview.

Bonjour Dylan, peux-tu te présenter en quelques mots et nous rappeler tes activités professionnelles ?

Dylan Ruiz, 23 ans, je réside à Apt dans le 84, une ville pleine de charme, capitale du Luberon, et des fruits confits d’Apt… Mes expériences professionnelles, j’ai débuté en tant qu’apprenti à Apt dans une entreprise artisanale de maçonnerie en 2011 j’y suis resté durant mes CAP — BP — BTS en bâtiment. J’ai été lauréat du Meilleur apprenti de France en 2013, Médaille D’or en 2013 départementale, Régionale, et Nationale. Aujourd’hui, je suis artisan en Maçonnerie — Second Oeuvre depuis 2014 au sein de l’entreprise : BRMD Rénovation Luberon à Apt, 1296 avenue de viton.

De quand date ton intérêt pour Bitcoin ? As-tu connu plusieurs « phases » dans ta compréhension de son potentiel ou cela t’as t-il paru évident immédiatement ?

Un ami m’a présenté le concept à plusieurs reprises en 2014… je n’ai pas accroché dès le premier coup, puis je me suis dit qu’il y avait quelque chose dernière cette monnaie… il fallait approfondir cela. Ensuite, je me suis mis à faire des recherche sur la liberté apportée par ce concept dont tout le monde pouvait s’emparer en toute discrétion. Aujourd’hui j’ai l’intime conviction que le bitcoin sera sur le podium dans quelques années, devenant une chose très importante, d’une grande utilité, voir universelle.

Et au fait, est-tu “exclusivement” Bitcoin ou apprécies-tu d’autres cryptos ?

Le bitcoin est la monnaie décentralisée présentant les fondations les plus solides à travers le monde, avec des commerçants et artisans qui l’acceptent. Le réseau Bitcoin en nombre de nœuds et en puissance de calcul est supérieur à celui des autres monnaies. J’ai du mal à imaginer qu’un autre concept puisse supplanter Bitcoin est encore moins le faire disparaître. Exclusif Bitcoin donc.

A quel moment as-tu décidé de « sauter le pas » et de proposer le paiement de tes services en Bitcoin ?

Depuis janvier 2017.

Quelles ont été les réactions de tes clients habituels ? Méfiance ? Amusement ? Autre ?

Certaines réactions étaient négatives, d’autres positives suivant les générations des clients et leur intérêts pour le bitcoin.

As-tu l’impression d’avoir incité certains de tes clients locaux à « sauter le pas » ou au contraire, cela t’as t-il attiré une nouvelle clientèle (déjà à l’aise avec la cryptomonnaie) qui a vu une opportunité dans ta proposition ?

Oui certainement, j’ai incité quelques clients locaux à sauter sur l’occasion d’honorer leurs factures en BTC, et je les ai dirigé à investir dans cette monnaie, avec grande prudence bien évidemment, à cause de la volatilité des cours en ce moment. Et clairement, de nouveaux clients déjà à l’aise avec la crypto-monnaie sont venus frapper la porte.

Te retrouves tu à faire de la pédagogie ou des séances d’explications afin d’enseigner à certains de tes clients les bases (créer/gérer un portefeuille, acheter du BTC, la gestion des clefs…) ?

Je fais énormément de pédagogie ainsi que des séances d’explication à mes clients et d’autres personnes comme mes amis sur Facebook. Pour commencer dans l’univers des cryptomonnaies, avec le bitcoin par exemple, quand on ne connait pas trop, on ne sait pas vraiment comment s’y prendre et c’est un problème. C’est pourquoi aujourd’hui je mets mon expérience à leur service, par exemple : créer un portefeuille Bitcoin, recevoir, envoyer vos premiers bitcoins avec un porte monnaie créé de manière sécurisée, tout en étant libre de pouvoir exporter vos bitcoins.

Te concernant, qu’appliques-tu comme norme de sécurité pour protéger tes cryptos ?

J’utilise Ledger et Trezorc’est du matériel informatique qui coûte entre 50 et 70 euros et qui physiquement ressemble à une clef USB. Les vulnérabilités existent et il faudra probablement rester à l’affût de chaque problème de sécurité. Deux petites astuces : il faut éviter de brancher son wallet toutes les 5 secondes, pour éviter les hacks, et il faut impérativement sécuriser sa phrase de récupération dans l’endroit le plus sûr possible (dans son jardin par exemple, dans un mur, etc…)

Securities

La volatilité du BTC (et du CA par conséquent) ce n’est pas effrayant pour un entrepreneur ?

Non, pour cela il faut savoir gérer une trésorerie, ou accepter qu’un pourcentage du chantier soit son bénéfice.

D’un point de vue fiscal et bancaire, comment fais tu pour intégrer ton CA en bitcoin dans ta comptabilité ?

Il est urgent que le législateur et/ou les autorités de régulation de la profession comptable se penchent sur la question afin d’éclaircir cette zone grise dans laquelle les professionnels et les entreprises évoluent aujourd’hui.

Aujourd’hui, la question de la qualification juridique des crypto-monnaies n’étant pas encore tranchée en France, les professionnels en comptabilité demeurent dans une incertitude plus que grandissante. Parallèlement à cette incertitude, la démocratisation des cryptos se poursuit un peu partout dans le monde, et touche aujourd’hui la sphère des entreprises, créant ainsi de nouvelles problématiques, et notamment des problématiques comptables. Il est donc urgent que le législateur et/ou les autorités de régulation de la profession comptable se penchent sur la question afin d’éclaircir cette zone grise dans laquelle les professionnels et les entreprises évoluent aujourd’hui, afin d’y apporter un peu plus de clarté.

Dans la comptabilité de l’entreprise, le bitcoin est intégré et traité comme une monnaie étrangère.

Dans la comptabilité de l’entreprise, le bitcoin est ainsi intégré et traité comme une monnaie étrangère. Que ce soit du bitcoin, des dollars ou des yens, le mode de comptabilisation est identique. Côté facture, le site bitcoin.fr conseille de facturer le bien ou service vendu en euros, et d’indiquer la contre-valeur en bitcoins qui fait office de paiement. Pour ma part j’ai choisis de conserver mes bitcoins et de les échanger ultérieurement. Le gain ou la perte éventuels seront pris en compte dans le cadre de l’impôt sur les sociétés, au même titre que n’importe quelles monnaies étrangères au cours fluctuant.

Bitcoin-BTC-Dollar-pluie

Les réactions à tes démarches (et à l’article de presse) : plutôt positives ou négatives ?

Des réactions positives comme négatives, et aussi beaucoup de demandes d’informations à ce sujet.

Comment vois-tu les futures évolutions concernant les cryptos et la blockchain dans l’économie réelle ? Pense tu que le BTC a le potentiel de remplacer/concurrencer les monnaies traditionnelles ?

Ce qu’il est important de retenir, c’est le mouvement d’ensemble de la crypto-monnaie, pas seulement le bitcoin, le bitcoin comme les autres crypto-monnaies représentent aujourd’hui une évolution naturelle des moyens de paiement, plus rapides, plus sécurisés. Difficile de prédire l’avenir, mais ce dont je ne doute pas c’est que l’histoire est en marche…J’aimerais évidemment que le BTC remplace les monnaies fiduciaires.

Et à l’échelle de ton entreprise ?

Vers un paiement 100% en BTC.

Quels seraient tes besoins pour rendre les transactions cryptos plus simples et naturelles pour une affaire comme la tienne (ex : carte plastique, terminal de paiement, etc…) ?

Après la création d’un portefeuille, soit le mode en ligne, mobile, ordinateur, ou bien physique avec un hardware wallet.

Pratiques-tu d’autres activités dans le monde crypto (trading, investissement dans les ICO…) ?

Pour limiter les risques, j’ai choisi de faire du trading de crypto-monnaie sur * * *. C’est une plateforme sécurisée qui propose aux adhérents un accompagnement personnalisé. La France est en retard sur le bitcoin, je suis régulièrement en contact avec des commerçants français qui se sont lancés dans l’expérience du BTC, pour des résultats décevants, en tout les cas rien à voir avec les États unis. En France le bitcoin demeure un événement en devenir…

Merci Dylan, nous espèrons que de nombreux artisans suivront la voie que tu ouvres actuellement !

Bitcoin BTCDylan a raison de le rappeler, il est difficile de prédire l’avenir et à ce titre, il est impossible de savoir à l’avance le déroulé des événements au sein de la sphère crypto dans les prochaines années. Pour autant, au-delà des grandes manœuvres macro-économiques dont le détail et les motivations nous échappent largement, confisquant souvent la dimension réellement populaire et démocratique des valeurs initiales de Bitcoin, ce sont des initiatives comme celles-ci qui se rapprochent probablement le plus de la vision initiale de Satoshi Nakamoto.

Sources : ledauphine.com ; Page Facebook BRMD Rénovation Luberon ; bitcoin.fr || Images from Shutterstock

PARTAGER
Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici