Sondage : 56% des Britanniques ne sont pas prêts à acheter des cryptoactifs

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Un sondage mené auprès de 1002 Britanniques de plus de 18 ans a permis d’avoir quelques idées sur leur sensibilité envers les cryptomonnaies. 56% de la population britannique n’investirait pas dans les cryptomonnaies, même si les plateformes d’échange devenaient régulées.

En outre, il révèle que 93% des Britanniques ont déjà entendu parlé de Bitcoin, contre 80% novembre dernier.

Concernant l’augmentation de la valeur du bitcoin, 39% sont optimistes, ce qui représente une chute de 15% comparé à novembre. Ce recul peut être notamment expliqué par la baisse conséquente de l’ensemble des cours des cryptomonnaies. À l’inverse, 32% pensent que son prix diminuera.

Parmi les personnes ayant cherché à vendre du bitcoin, 24% pensent que les transactions coûtent trop cher, 10% trouvent que les transactions sont trop longues contre 32% qui disent que le processus est clair et direct.

Du côté des compétiteurs du Bitcoin, seulement 50% de ceux qui ont ou qui iront investir dans le bitcoin sont prêts à s’essayer dans d’autres cryptomonnaies, une augmentation de 2% tout de même, comparé à janvier 2018.

Cet article ne met en avant que quelques chiffres clés de ce sondage, mais la direction qu’il donne est claire : même si la majorité des Britanniques est aujourd’hui au courant de Bitcoin, beaucoup ne comprennent pas les enjeux qu’il représente. D’ailleurs, 29% des sondés pensent que sa valeur sera nulle dans les 6 prochains mois.

Pour obtenir tous les chiffres, nous vous laissons vous reporter directement au rapport publié par D-CYPHOR.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

4 Commentaires

  1. Il y a ceux qui voient le verre a moitié vide et ceux qui le voient a moitié plein, je préfère me dire que 44% seraient prêts à en acheter, ce qui je trouve est un très gros pourcentage finalement, très positif et rassurant pour l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici