L’adoption du Bitcoin au Salvador : Promesses et désillusions du wallet Chivo par Rogzy

Bitcoin oui, mais sans Chivo wallet c’est mieux ? – Depuis le 7 septembre 2021, Bitcoin (BTC) est devenu une monnaie à cours légal au Salvador. Si l’adoption du wallet Chivo – basé sur le Lightning Network – est bien réelle dans le pays, elle n’est pas exempte de points noirs. Rogzy revient en vidéo sur son voyage au Salvador, et sur cet aspect pratico-pratique du wallet Chivo.

Un bilan mitigé pour le Chivo wallet ?

Le président salvadorien Nayib Bukele a tout fait pour favoriser l’adoption de Bitcoin au sein de sa population ces derniers mois. Outre, la Ley Bitcoin, qui fait du roi des cryptos une monnaie nationale au même titre que le dollar, le dirigeant a également offert 30 dollars en bitcoin à tous ses concitoyens téléchargeant le wallet BTC national : Chivo.

Le problème, sur le terrain, est que wallet Chivo n’utilise pas nativement le vrai réseau de Bitcoin. Le « shitcoin » utilisé de base, d’après les propres mots de Rogzy, seraient une sorte de stablecoin censé être adossé à du bitcoin, et libellé en dollars américains.

Passer sur la vraie blockchain de Bitcoin nécessiterait de changer de réseau dans l’application, et même dans ce cas, l’application Chivo ne serait pas exempte de bugs.

De même, les bitcoins envoyés vers Chivo (depuis un compte/portefeuille extérieur) seraient crédités/convertis dans cette sorte de stablecoin en dollar propre au wallet.

À côté de cela, les paiements en BTC avec d’autres wallets, notamment Lightning Network, fonctionnent réellement, et l’adoption est certes lente, mais bien réelle également.

Découvrez l’intégralité de ce premier « rapport à chaud » du voyage de Rogzy au Salvador en suivant ce lien vers sa chaîne YouTube « Découvre Bitcoin ». L’adoption de masse de Bitcoin et des cryptos ne sera pas facile, ni sans obstacles, mais le plus important sera de ne pas perdre en chemin l’esprit des Cypherpunks qui a motivé la création de Bitcoin par Satoshi Nakamoto.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour