Un minage de bitcoins 1000 fois plus efficient ? Intel dévoile Bonanza

À vos marques !Intel dévoilera Bonanza Mine, un ASIC spécialement conçu pour l’exploitation minière Bitcoin lors de la prochaine conférence sur les puces. Cette révélation pourrait à la fois dégripper la machine pour l’entreprise, les mineurs et le monde du gaming.

Intel en mission séduction

En tant que nouvel arrivant sur le marché des cartes graphiques dédiées, Intel ne veut pas s’attirer les foudres des gamers. En conséquence, l’entreprise leader des microprocesseurs a savamment déployé l’ASIC Bonanza.

Contrairement à un processeur (CPU) ou à un processeur graphique (GPU) complexe à usage général, un ASIC – circuit intégré spécifique à l’application – est un type de puce conçue pour une tâche spécifique. Dans ce cas précis, pour l’extraction de bitcoins. Ces puces ne font qu’un seul travail, mais elles le font très bien.

Les ASIC mineurs de Bitcoin d'Intel

Bonanza permettra une exploitation minière à faible consommation d’énergie. En compétition avec des entreprises comme NVIDIA et AMD ou des start-up comme Cerebras Systems, ce lancement pourrait être le coup d’accélérateur nécessaire à Intel pour relancer la machine.

« On pense à la blockchain. Je crois que c’est un processus de transaction qui pourrait fonctionner bien plus efficacement. Nous bûchons sur le sujet, et ce n’est pas un GPU-truc. Il est possible de valider efficacement sur la blockchain à moindre coût avec une puissance très faible. C’est un problème résoluble et nous travaillons pour. »

Raja Koduri à DrLupo dans une interview exclusive sur la chaine YouTube d’Intel Gaming il y’a deux semaines

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance (lien affilié) <<

L’Architecte d’Intel vise le levier 1000

Image de Raja Koduri

Raja Koduri est l’architecte en chef et le vice-président principal de la division Architecture, graphisme et logiciels d’Intel (IAGS) et il n’en est pas à sa première déclaration aguicheuse.

En décembre dernier, il délivrait ainsi une interview à Quartz où l’on découvrait sa vision optimiste du métavers.

« Les algorithmes devront jouer un grand rôle dans l’obtention du fois 1000. Nous pouvons le brute-force. Nous pouvons y mettre plus de calculs, comme ces fermes de minage Bitcoin. Ils y jettent une tonne de puissance de calcul mais ce n’est pas efficace sur le plan énergétique. Il faut donc trouver un équilibre entre calculs éco-énergétiques et matériels. Nous avons besoin de meilleurs algorithmes, de meilleures architectures. C’est le chemin vers un effet de levier 1000. »

Raja Koduri répondant à la question : « Comment construire le métavers d’une manière respectueuse de l’environnement« 

Problème résolu ? Pas tout à fait. Par le passé, nous avons pu constater une flambée des prix autour des GPU. Le développement d’un ASIC « écoénergétique » tend à marquer l’achèvement du cycle de difficulté de Bitcoin où ceux dotés de matériel dernier-cri minent simplement… plus de bitcoins.

La saturation du marché des ASIC pourrait entrainer une accroissement de la difficulté. S’en suivrait alors un nouveau cycle où les fournisseurs de GPU seraient amenés à introduire de nouvelles architectures pour obtenir une augmentation significative de la performance par watt dépensé.

Conscient du manque de puces et des défis technologiques à résoudre, l’Architecte d’Intel semble prêt à faire voguer son navire aux grès des vents. Il faudra attendre le 23 février pour obtenir plus de détails sur la mine Bonanza.

Nafyn

Souvent éprise du moindre domaine, j’ai posé mes valises dans l’écosystème en février 2021. Issue d’une formation architecturale, me voilà reconvertie en sciences de gestion afin d’appréhender au mieux les instruments financiers parce que le meilleur moyen de gagner contre un ennemi, c’est encore de comprendre avec quoi il se bat.

Recevez un condensé d'information chaque jour