Indonésie : Fermeture de plusieurs plateformes d’échanges

Trading du CoinTrading du Coin

La Banque centrale indonésienne a annoncé le mois dernier qu’elle ne considérerait pas le bitcoin comme un moyen de paiement. En réponse à cette annonce, les plateformes Toko Bitcoin et Bitbayer ont coupé court à leurs opérations sur place.

Les débuts de la réglementation

L’Indonésie a récemment emprunté la même voie que l’Ukraine, et a refusé de reconnaître les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Cette position fait écho à leur déclaration de février 2014, précisant que le bitcoin ne sera pas un moyen de paiement valide en Indonésie.

Depuis la confirmation de cette nouvelle, Bitbayer – l’alternative indonésienne à Bitpay – a annoncé sa clôture à compter du 1er Novembre. Toko Bitcoin – une entreprise proposant l’achat en bitcoin de téléphones prépayés et de bons pour de l’électricité  – ne propose désormais plus le paiement en bitcoin.

Une régulation à tâtons

La Banque d’Indonésie n’a pour l’instant pas explicitement étendu sa régulation aux autres cryptomonnaies. Cependant, il semblerait logique que toutes les monnaies digitales soient concernées, ainsi que l’a exprimé le PDG de PT Bitcoin Indonesia.

“Il n’y a pas eu de demande directe de la part de la Banque d’Indonésie visant à fermer ces deux sites. Cependant, puisque les deux tombaient dans la “zone grise*” créée par cette annonce, nous avons décidé de coopérer avec le régulateur Indonésien […]. Il n’y a pas de problème avec notre exchange, pas de quoi s’inquiéter. À vrai dire, nous sommes entrain d’étendre notre business, et voulons être assurés de notre conformité avec les régulateurs.” Oscar Damawan, fondateur et PDG de PT Bitcoin Indonesia

Ainsi, il n’est pas question de paniquer. Comme sus-mentionné, l’Indonésie refuse simplement le Bitcoin en tant que moyen de paiement, mais n’a aucun problème avec son existence en tant qu’actif financier. Il n’est pas non plus question de bannir toutes les plateformes d’échanges, mais seulement celles proposant le bitcoin comme moyen de paiement pour divers biens et services.

“En Indonésie, les régulateurs sont uniquement concernés par le Bitcoin en tant qu’instrument de paiement, mais pas en tant qu’actif refuge.” Oscar Damawan

*Zone grise : Terrain où les régulations, par manque de clarté ou par contradiction, mènent à des incertitudes quant à l’attitude légale à adopter.

Inscrivez-vous avant que les opportunités crypto du Journalducoin ne deviennent obsolètes : Journalducoin : recevez nos opportunités crypto par mail

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : BitsOnlineNews.Bitcoin

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Indonésie : Fermeture de plusieurs plateformes d’échange […]