Ils se fichent du Bitcoin – Ce géant n’a même pas réussi à vendre 1$ de Bitcoin ce mois-ci !

Coup dur pour la Bakkt Lancée en 2019, la Bakkt propose des produits dérivés de Bitcoin. Plutôt sollicitée à ses débuts, la plateforme bat de l’aile et enregistre un volume nul depuis la fin du mois d’avril.

Un milieu concurrentiel

Depuis leur lancement, les alternatives proposées par la Bakkt semblaient séduire un bon nombre d’investisseurs. En janvier, celle-ci totalisait environ 1 million $ de volume, record vite battu par son principal concurrent : le Chicago Mercantile Exchange.

Depuis, c’est le calme plat pour la plateforme créée par l’Intercontinental Exchange. En effet, l’open interest (le nombre de contrats ou d’engagements en cours) souffre d’une inactivité totale depuis maintenant 38 jours.

Comportement de l’open interest de la Bakkt – Source : Skew

Personne n’en veut

Pire encore : les volumes des options sont également nuls depuis le 23 avril dernier. Bien loin du record de 52 800 $ en janvier dernier. De là à dire que vraiment personne ne veut se risquer à acheter du Bitcoin, il n’y a qu’un pas !

Volume de bitcoins vendus enregistrés par la Bakkt – Source : Skew

Pour le moment, rien ne vient expliquer ce calme total sur les marchés des options de la Bakkt. La plateforme a même décliné tout commentaire lorsque contactée par nos confrères de chez Coindesk. Affaire à suivre !

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour