Ces anciens banquiers qui rejoignent en masse le monde de Bitcoin

Il semblerait que Bitcoin et les cryptomonnaies aient gagné en popularité auprès des professionnels traditionnels, provenant d’entreprises institutionnelles. Bitstamp et l’application Luno, ont en effet recruté deux pointures de la finance, pour accompagner leur entreprise.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Sameer Dubey, recruté par Bitstamp

La plateforme Bitstamp a embauché Sameer Dubey en tant que directeur de l’exploitation. Dubey a précédemment travaillé pour la banque numérique N26 et Barclays. Avant N26, l’homme a passé plus de dix ans à la Barclays Bank axée sur son activité de produits de paiements et de transactions. Dubey a été l’un des premiers partisans de la blockchain chez Barclays et un membre de l’équipe qui a créé le conseil de la blockchain et des registres distribués de Barclays Bank.

Selon Bitstamp, Dubey apporte un leadership mondial en matière de Fintech et de banque traditionnelle à Bitstamp, où il sera responsable de la mise à l’échelle des capacités opérationnelles de Bitstamp.

Julian Sawyer, PDG de Bitstamp, a déclaré que Dubey apporterait une profonde expertise des services financiers et des meilleures pratiques opérationnelles de premier plan à Bitstamp :

« Son expérience globale nous aidera à servir nos clients à travers le monde au plus haut niveau. Être un échange régulé AA-Rated apporte beaucoup de responsabilités et d’attentes de la part des clients, que Sameer, et nous tous, chez Bitstamp, sommes passionnés par le dépassement. »

Bitstamp affirme être la « plus ancienne bourse de crypto-monnaies au monde ». La plateforme d’investissement fait état de plus de 4 millions de clients dans le monde, soutenant à la fois les investisseurs particuliers et institutionnels.

Alwyn Jones, rejoins Luno Exchange

Dans la même lignée, Alwyn Jones a quitté Monzo (néobanque) après l’avoir rejoint en septembre 2018. Jones deviendra le directeur financier de Luno, qui est une plateforme d’échange de cryptomonnaies. Il sera aussi le dernier cadre de Monzo à rejoindre l’univers des cryptos, après le cofondateur de Starling, Julian Sawyer, et l’ancien responsable marketing de Monzo, Russell Smith. Sawyer a quitté Starling pour rejoindre Gemini avant de passer à Bitstamp en tant que PDG en octobre, tandis que Smith a quitté Monzo pour rejoindre BlockFi en tant que vice-président de l’acquisition des utilisateurs en février.

Luno a été acquis par Digital Currency Group, en septembre. Elle compte plus de 6 millions de clients dans plus de 40 pays. Pour information, Monzo, bien qu’elle soit l’une des plus grandes banques numériques du Royaume-Uni avec plus de 5 millions de clients, a connu une période difficile pendant la pandémie de coronavirus. Son fondateur, Tom Blomfield, a quitté l’entreprise au début de l’année, invoquant la pression exercée par la pandémie.

Il est intéressant d’observer que des professionnels à première vue « conservateurs » fassent le choix de se tourner vers l’industrie des cryptomonnaies. Quoi qu’il en soit, cela représente un signal positif pour l’industrie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-arret-BFM-achat-crypto.png.

Louis Roche

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour