Le directeur de la BRI appelle à une intervention politique pour mettre fin aux cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Voilà une nouvelle assez mauvaise. Le directeur de la Banque des Règlements Internationaux surnommée “la banque des banques centrales” a réalisé une conférence sur l’argent à Francfort, un véritable appel à une intervention politique des États à mettre fin aux cryptomonnaies.

La conférence sur l’argent de “la banque des banques centrales”

La Banque des Règlements Internationaux est une des plus anciennes organisations financières internationales. Située en Suisse, elle se définit elle même dans son rapport annuel comme étant la “banque des banques centrales”, rien d’étonnant quand on sait que les actionnaires de cette SA – société anonyme – ne sont autres que les banques centrales. C’est Augustín Carstens, son directeur général qui a donné à Francfort la conférence intitulée “L’argent à l’ère numérique: quel rôle pour les banques centrales”. En 2011, il était au coude-à-coude avec Christine Lagarde pour prendre la tête du FMI.

Une représentation shématique 2.0 de l'argent
Une représentation shématique 2.0 de l’argent

L’essentiel de la conférence portait sur le concept d’intermédiaire d’échange qu’est l’argent. Agustín Carstens a expliqué que s’il ne devait rester qu’un attribut aux monnaies, ce serait la confiance qui leur est accordée, et que seules les institutions étaient promptes à garantir cette confiance. Il a comparé les cryptomonnaies à des monnaies privées en soutenant que les banques centrales étaient les seules “gardiennes de la confiance du public”.

Agustín Carstens : “Il y a de solides arguments en faveur d’une intervention politique”

Nous aurions pu en rester à un raisonnement “en négatif” soulignant l’importance des banques centrales pour une économie stable, mais dans un environnement pareil, il fallait bien être vindicatif à l’égard des cryptomonnaies. Agustín Carstens ne s’est pas privé, et a affirmé sans ambages que :

  • La volatilité des cryptomonnaies en font “des manières insensées de stocker de la valeur”
  • Bitcoin est une bulle spéculative, une pyramide de Ponzi, et “un désastre environnemental”
  •  Les protocoles blockchains “sont très coûteux à faire fonctionner, plus lents et beaucoup moins efficaces que les systèmes conventionnels de paiement et de règlement”

Carstens a appelé les banques centrales à agir “pour protéger les systèmes de paiement” tant que cette économie est encore petite, car elle pourrait devenir “une menace pour la stabilité financière” mais également pour “protéger les consommateurs et les investisseurs”.

Il a conclu sa présentation en affirmant que la seule utilité qu’il voyait dans les cryptomonnaies était leurs utilisations à des fins illicites, et a de nouveau appelé les institutions à intervenir :

“Il y a de solides arguments en faveur d’une intervention politique”

Sources : BIS.org || image from Shutterstock.com

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

11
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
vincent
Invité
vincent

Alors là on touche le fond!! La blockchain plus lents que les systèmes conventionnels! Y en a un qui sent son buisness en grand danger. Dire autant de bêtises….désolé monsieur Carstens mais la révolution est en marche que vous le vouliez ou non!

alix Dickens
Invité
alix Dickens

Reveillez vous bandes de blaireaux. Quand est ce que vous aller prendre conscience que vous etes sous le controle et la domination d’une élite malfaisante et malveillante qui vous a mis en esclavage par le systeme de la dette, des banques centrales et de leur planche a billet, du chomage de masse, de l’immigration massive, des multinationales qui delocalisent et ne payent pas d’impots, et j’arrete la car la liste est trop longue. Cette élite va tout faire pour interdire les crypto-monnaies qui est un moyen que se redonne le peuple de retrouver sa liberté, sa souveraineté en se libérant du carcan des banque de la dette et des monnaies de singe que sont l’euro le yen et le dollar. Je rève Carstens parle de confiance dans les institutions financieres existantes. C’est vrai qu’on a hyper confiance dans un systeme en faillite maintenu sous perfusion par les injections de planche… Lire la suite »

ricky
Invité
ricky

Amen!

Geoffrey
Invité
Geoffrey

Magnifique 👌 je n’aurais dis mieux
Mes respects 👍

lnconnu
Invité
lnconnu

Amen

Nainconnu
Invité
Nainconnu

Amen !

Va en enfer Carstens !

Exorciste
Invité
Exorciste

Ouaiiii…. va bruler sur les tas de billets imprimés en masse par la BCE, la FED, la BOJ, et les autres Banques maléfiques du grand capitalisme financier et monétaire … brule et repends toi de n’avoir accepté les crypto comme moyen de paiement en lieu et place de ce papier sans valeur dont tu soutient qu’il est le seul vrai Argent… BRULE….suppôt du Grand Satan de la Finance Internationale ….. BRULE…. BRUUUUUULE !!!!!

Babbel
Invité
Babbel

Ils sont drôles, ils parlent de désastre écologique. Mais a qui la faute ?
Nous avons la technologie, les ressources … il serait facile de produire de l’énergie propre.
Les mineurs sont de gros gourmands en énergie c’est vrai, mais ils ne sont pas responsables de la production en amont.

joviperlapin
Invité
joviperlapin

désastre écologique ? sérieux ? quid de l’extraction minière, de la production et logistique fiduciaire (papier, encre, énergie de production, transport de fonds en véhicules blindés, personnel spécialisé, sécurisation physique ET digitale…)

alix Dickens
Invité
alix Dickens

Le noyau dur de cette élite malfaisante est constitué des 13 familles de sang et du comite des 300. Bruno Le maire a nommé Jean pierre Landau ”Monsieur Bitcoin” pour soit disant ”réglementer” les crypto-monnaies, tu parles on a compris. Tiens tiens comme par hasard Jean Pierre Landau fait partie du comité des 300. Voici le lien qui donne la liste des noms du comité des 300 : https://www.nouvelordremondial.cc/2016/12/18/fuite-massive-des-illuminati-la-liste-actuelle-du-comite-des-300/ , Visez un peu la biographie de ce cher monsieur Landau : – Administrateur pour la France au FMI et à la Banque mondiale de 1989 a 1993 – Directeur général de l’Association française des banques de 1996 a 1999 – Administrateur pour la France à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement de 2001 a 2006 – Sous-gouverneur de la Banque de France de 2006 a 2011 – Egalement de 2006 a 2011 Membre du conseil d’administration de la Banque… Lire la suite »

trackback

[…] avoir demandé la mise à mort des cryptomonnaies par une « intervention politique », la Banque des Règlements Internationaux (BRI, ou BIS en anglais), semble ne toujours pas […]