Bitcoin à 6600$ : l’institutionnel CME Group entre dans la partie !

Hier une nouvelle d’importance est tombée. L’institutionnel CME Group a ajouté les contrats à terme sur Bitcoin. Les contrats à terme, aussi appelé « future » sont des produits dérivés typique de la finance traditionnelle. C’est un nouveau pas en avant pour Bitcoin, et pas des moindre. Une bonne manière de fêter ses 9 ans d’existence.

Qui est CME Group ?

Il y avait auparavant 2 places de marché à terme aux États-Unis, le Chicago Board of Trade (CBOT) et le Chicago Mercantile Exchange (CME). CBOT et CME servaient originellement à échanger des matières premières, comme les œufs, le beurre, les oignons, puis les carcasses de porcs et les métaux précieux. Les exchanges progressent, se mettent au marché des devises en 1972 puis 10 ans plus tard lancent un dérivé de l’indice du S&P 500, un indice réunissant les 500 plus grosses capitalisations des sociétés US.

CME Group est le résultat de la fusion de ces deux places de marché qui a eu lieu en 2007. Il s’agit de la première bourse du monde en terme d’opérations traitées, avec une capitalisation de 30 milliards de dollars américains. Starensen via Bitcoin.fr a ainsi commenté :

« Le CME gère annuellement l’échange de dérivés représentant des sommes de 1000 trillions $. Oui, trillions ! Cet accès ne se fait pas du jour au lendemain et demande de nombreux prérequis que Bitcoin semble avoir finalement atteint. »

Pour donner un ordre d’idée du volume d’échange, 1 trillion étant 1 milliard, alors 1000 trillions de volume d’échange représente 1000 milliards de dollars US !

Capitaine Haddock revenant de la mine de Bitcoin et apprenant la nouvelle sur CME Group

CME Groupe se décrit aujourd’hui comme la place de marché qui « offre la plus vaste gamme de produits financiers à l’échelle mondiale dans toutes les principales catégories d’actifs, dont les contrats à terme et les options basées sur les taux d’intérêt, les indices boursiers, les devises, l’énergie, les produits agricoles et les métaux. CME Group fournit des services de négociation électronique à l’échelle mondiale sur sa plateforme, CME Globex. La société offre également des services de compensation et de règlement dans toutes les catégories d’actifs pour les produits dérivés négociés en bourse et non côtés par l’entremise de CME Clearing. »

CME Group lancera des « futures » sur Bitcoin au quatrième trimestre 2017

La nouvelle a été annoncée dans un communiqué de presse relayée sur Twitter :

Attention, il s’agit bel et bien d’un produit dérivé qui permettra à une population de traders institutionnels de se positionner sur Bitcoin. En achetant un contrat à terme – un « future » – ils n’achètent pas directement des bitcoins. Les bitcoins seront un actif dit « sous-jacent » au contrat. Ce que les traders achèteront, ce sont des contrats à terme.

Marginalisé par son histoire, cette annonce tend à montrer que plus le temps passe, plus Bitcoin est amené à entrer dans la finance traditionnelle comme un actif tout ce qu’il y a de plus classique. Super nouvelle !

Lucas E.

Cofondateur & ex-Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je refais surface de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière sur le marché des cryptomonnaies.

Commentaires

Une réponse à “Bitcoin à 6600$ : l’institutionnel CME Group entre dans la partie !


oscar2000
non ! erreur d'ordre de grandeur ! le trillion des européens n'est pas le trillion des américains. en amérique, ils utilisent l'échelle courte : million, billion, trillion en europe, nous utilisons l'échelle longue : million, milliard, billion, billiard, trillion, trilliard... il faut : - vérifier ce que je dis (wikipédia par exemple), - comprendre ce que sont ces échelles et dans quel contexte elles sont utilisées, - demander à starensen dans quel sens il a utilisé le mot trillion, au besoin lui demander de l'écrire en chiffres avec un stylo sur un papier, - voir que l'ordre de grandeur décrit dans l'article est 1 million de fois trop grand, - et enfin corriger l'article.
Répondre · Il y a 5 ans

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour