Banque de France Cryptomonnaies

La monnaie “ne peut pas être privée” selon le gouverneur de la Banque de France

Trading du CoinTrading du Coin
3.7
(30)

On connait depuis longtemps l’hostilité de la Banque de France (BdF) envers Bitcoin et les cryptomonnaies. Le stablecoin Libra de Facebook n’échappe d’ailleurs pas, lui non plus, à cette hostilité. Les dirigeants de la BdF semblent par contre très intéressés par la mise en place une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) pour la zone euro. Serait-ce pour mieux avoir la mainmise dessus ?

Lors d’un entretien sur France Inter ce 25 janvier, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, a été interrogé sur les inquiétudes que pouvaient procurer des projets de monnaies privées comme Libra aux banques centrales.

Le gouverneur de la banque semble catégorique à ce sujet :

« La monnaie ne peut pas être privée, la monnaie est un bien public de souveraineté ».

De telles monnaies numériques devraient être émises seulement par les banques centrales, selon lui.

François Villeroy de Galhau
François Villeroy de Galhau

M. de Galhau remarque que de plus en plus de pays, notamment d’Europe du Nord, voient leur nombre de transactions en argent liquide diminuer. Mais il considère que seule la Banque de France et la Banque centrale européenne (BCE) peuvent apporter la « sécurité » (la garantie) nécessaire à l’utilisation de ces monnaies numériques comme alternative au cash.

C’est dans cette optique que 19 banques nationales (dont la BdF) travaillent de concert avec la BCE dans un projet de MNBC européenne. Le gouverneur précise qu’il est question « de faire des expérimentations et d’étudier » la faisabilité d’une monnaie numérique dans la zone euro.

Le pouvoir de battre monnaie était un privilège royal ou seigneurial avant d’être remis aux mains des banquiers. Le choix de sa monnaie n’a jamais été offert au citoyen, mais Bitcoin et les cryptomonnaies sont venus bouleverser cet état de fait. Un euro numérique sera-t-il plébiscité pour sa “sécurité”, ou les citoyens y verront-ils une perte de liberté, liée à la transparence totale de leurs transactions ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.7 / 5. Nombre de votes : 30

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
attaliant
Invité
attaliant

bitcoin c’est à la mode les crypto monnaies privées et confidentielles sont encore mieux car elles sont anonymes. Les banques sont elles aussi privées, elles sont un système archaïque qui a fait sont temps dirigé par des vieux et des conseils d’assemblé généraux qui servent leurs propres intérêts et s’enrichissent en taxant à mort les utilisateurs consommateurs. Ces vieux ne comprennent pas grands chose à ce qu’il ne connaissent pas, > crypto, smart contract, nft, sidechaine ……. au moins avec mes crypto je suis ma propre banque, libre. et oui le future est déjà là

louping
Invité
louping

c’est trop gros, s’il n’y a jamais de référendum public, c’est forcement des intéret privé, idem pour les gouvernements, les parties politique etc

lolo
Invité
lolo

On s’en branle de la BCE, elle imprime,on mine !

tomcat75
Invité
tomcat75

« La monnaie ne peut pas être privée, la monnaie est un bien public de souveraineté »
J’aime bien cette profession de foi, mais ce banquier devrait savoir que la création monétaire en euro scriptural (autrement dit l’essentiel de la monnaie disponible) n’est plus souveraine depuis longtemps et que la création de monétaire est l’apanage des banques privées !
Ça réaction est analogue (la truculence en moins) à celle de Francis Blanche dans les Tontons Flingueurs : “touche pas au grisbi salope” !

EdenF
Invité
EdenF

mmm, ok je suis pas contre et merci XRP d’aider ceux qui nous ont dépouillés et pris pour des cons pendant des années. La condition est la suivante : J’ordonne l’utilisation de la blockchain pour toutes les administrations gouvernementales afin de montrer pâte blanche sur l’utilisation de notre argent. Ce qui implique l’utilisation de la blockchain pour toutes élections politiques et transactions, histoire de nettoyer un peu ce monde de corrompu jusqu’à l’os. Alors ensuite, je prendrais la décision de vous laissez peut-être la main libre sur mes transactions. c’est donnant, donnant, sinon que dalle ! A ça fait mal que les petits d’en bas ai enfin trouver une solution, alors t’approuve ou tu passe ton chemin…