L’avis de Vitalik Buterin sur le modèle stock-to-flow de Bitcoin

Des modèles peu fiables ? – Cela fait plus de dix ans que Bitcoin (BTC) existe. Au fil de son évolution, de nombreux modèles ont tenté de prédire l’évolution du prix de l’actif sur le long terme. Malheureusement, ces derniers peuvent s’avérer imprécis, comme l’a récemment soulevé Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum. 

Stock-to-flow : un modèle pour prédire le prix du Bitcoin

Le stock-to-flow ou S2F est un modèle popularisé par l’investisseur pseudonyme PlanB. Ce modèle vise à prédire le prix du Bitcoin sur le long terme. Il quantifie la valeur du Bitcoin en se basant sur la rareté programmée de l’actif. 

En pratique, celui-ci est un rapport entre deux données : 

  • Le Stock, à savoir la quantité de réserve existante ; 
  • Le Flow, à savoir le taux annuel de production. 

Souvent utilisé par la communauté crypto, le stock-to-flow prédit que le cours du Bitcoin ne cessera de monter jusqu’à atteindre le million de dollars dans les environs de 2030. Ce type de modèle est couramment utilisé pour quantifier la valeur d’actifs aux réserves limitées comme l’or ou l’argent. 

>> Vos premiers bitcoins en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié)<<

Vitalik Buterin remet en cause le modèle S2F

Évidemment, comme tout modèle, celui-ci peut manquer de précision. Ainsi, malgré une trajectoire très proche des prédictions, le cours du Bitcoin s’est éloigné de la théorie à plusieurs reprises

C’est notamment le cas du cours actuel du Bitcoin qui s’échange aux alentours de 20 000$, alors qu’il devrait être proche des 100 000$ selon le modèle. 

Courbe du stock-to-flow de Bitcoin.
Courbe du stock-to-flow de Bitcoin.

Plusieurs divergences, aussi bien à la hausse qu’à la baisse, ont été enregistrées en 2011, 2014 et 2018. 

Selon Vitalik Buterin, cette divergence est une preuve que ce type de modèles peut s’avérer dangereux

Celui-ci s’est exprimé sur Twitter après une cassure nette de la tendance du Bitcoin en comparaison avec les prédictions du S2F. 

« Je sais qu’il est impoli de jubiler et tout ça, mais je pense que les modèles financiers qui donnent aux gens un faux sentiment de certitude et de prédestination que les chiffres ne vont cesser d’augmenter sont nuisibles et méritent toutes les moqueries qu’ils reçoivent. »

Tweet de Vitalik Buterin concernant le S2F.
Tweet de Vitalik Buterin concernant le S2F.

Un manque de contexte macro-économique

En effet, ce modèle compose avec un nombre réduit de paramètres. Par conséquent, les sautes d’humeur de la FED et les contextes macro-économiques, ayant pourtant une importante influence sur le cours du Bitcoin, n’y sont pas reportés. 

Un fait souligné par Peter McCormack sur Twitter : 

« Je me demande ce que le modèle aurait donné sans la toile de fond macro-économique ou les effondrements de cryptomonnaies comme celui de Luna. Je pense que le modèle ne peut pas prendre en compte certaines externalités. »

Cette réflexion a donné lieu à une réponse de PlanB, le créateur et évangélisateur du modèle : 

« Correct, le modèle ne tient compte que de la rareté/ratio S2F, c’est la seule entrée du modèle. Tout le reste, la demande, la macro, la cryptographie, le COVID, la guerre, etc., provoque des déviations. Le modèle est TRÈS approximatif. De plus, le contexte macro-économique extrême actuel fait que toutes les métriques (rsi, 200wma, etc.) montrent des valeurs extrêmes. »

En effet, le S2F n’est pas le seul modèle à démontrer des valeurs extrêmes. Ainsi, de nombreux outils d’analyses techniques ont récemment atteint des seuils jusqu’ici inédits. 

Par exemple, le sacro-saint 200WMA (200 week moving average) est, lui aussi, entré dans des territoires jusqu’ici inexplorés. 

Modèle du 200WMA.
Modèle du 200WMA.

En effet, le cours du Bitcoin a pour la première fois clôturé sous la courbe du 200WMA, un évènement inédit depuis 2011. En ces temps incertains, prudence est mère de sureté. 

Le contexte réglementaire est, lui aussi, extrêmement incertain. Ainsi, l’Union européenne est revenue à l’assaut en reprenant les discussions autour de la loi Mica, notamment suite à la chute de l’UST de Terra Luna.

Investir dans les cryptomonnaies sans se poser de questions ? Essayez l’investissement programmé. Courrez vous créer un compte sur Binance et mettez en place un achat récurrent de votre crypto préférée (lien affilié).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour