Cryptopia

Assetylene : le fondateur de Cryptopia lance un nouvel exchange ?

Trading du CoinTrading du Coin

Adam Clark, le fondateur et développeur principal de l’exchange néo-zélandais Cryptopia, dont la liquidation vient d’être annoncée après un important piratage en janvier dernier, pourrait se relancer avec la mise en place d’une nouvelle place de marché : Assetylene.

Assetylene, on prend le même, et on recommence

Un adage dit qu’en politique on est jamais mort et qu’un retour gagnant est toujours possible. Cette maxime s’applique particulièrement bien à l’écosystème crypto où, si la Blockchain est censée être éternelle, la mémoire reste courte.

C’est ainsi par l’analyse du compte LinkedIn du PDG de Cryptopia (pour quelque temps encore tout du moins), Adam Clark qu’il est possible d’entrevoir les projets futurs de l’intéressé.

Quelle est la teneur de ces projets vous demanderez-vous peut-être ? tenez-vous bien, il s’agirait… d’un exchange crypto basé en Nouvelle-Zélande!

Un projet bien peu dynamique

Pas d’emballement cependant, si Clark indique effectivement travailler sur ce projet, on insistera quand même sur sa création récente (septembre 2018), et sur la grande vacuité de sa communication et de sa présence sur les réseaux sociaux (une grosse centaine de followers sur Twitter, dont probablement 10% de journalistes ces dernières 24 heures).

La consultation du site web actuel, en dépit d’un slogan ambitieux et pas du tout random (« la plateforme crypto néo-zélandaise la plus avancée »), renvoie l’image d’un site vitrine bien peu entretenu.

La page officielle LinkedIn et ses 6 malheureux abonnés ne modifient pas franchement cette impression, ni même le Github carrément désaffecté …

On notera que l’échange est construit sur la plateforme TradeSatoshi, développée par Clark lui-même.

Une bulle de gaz ?

Vous avez bien sûr noté l’audacieux jeu de mots qui sert de nom de baptême à Assetylene (un asset = un bien/une ressource en anglais)

Il est peut-être utile d’en rappeler sa définition originelle :

« L’acétylène pur est un gaz extrêmement inflammable qui peut, en outre, exploser spontanément lorsqu’il est soumis à une forte pression »

Tout semble être dit, nous verrons rapidement si ce qui ne constitue après tout qu’une hypothèse construite sur un rumeur ne se transforme pas en un simple et fugace flash de lumière.

PARTAGER
Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies."Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici