Bitcoin-ATM argentine

Argentine : la banque centrale commande 30 000 ATMs “Bitcoin compatible”

Trading du CoinTrading du Coin

La récente décision de la Banque centrale de la République d’Argentine d’assouplir la réglementation sur les distributeurs automatiques de billets a conduit presque immédiatement à la création d’un plan d’installation de 4 000 nouveaux distributeurs crypto-compatibles. Ce lot est le premier d’une commande plus massive de 30 000 distributeurs.

Un essor dû au changement de la réglementation

Bien que changement de réglementation ne mentionne pas particulièrement les cryptomonnaies, cela va grandement inciter les distributeurs crypto-compatibles à voir le jour.

En effet, la réglementation est construite selon deux axes principaux :

  • Premièrement, elle permet maintenant l’installation de distributeurs automatiques à l’extérieur des établissements bancaires (épiceries, pharmacies)…
  • Deuxièmement, il est désormais possible pour les sociétés privées d’entrer dans le secteur des distributeurs automatiques. En effet, avant cela, les licences d’exploitation n’étaient accordées qu’aux réseaux internationaux Link et au réseau bancaire Banelco.

Bitcoin-ATM argentine

La première entreprise à tirer parti de ces changements législatifs est le groupe Odyssey. Le PDG Sebastian Ponceliz a déclaré que « nous avons des pré-accords pour l’installation de 4.000 distributeurs automatiques crypto-compatibles et cela n’est qu’une infime partie des 30.000 nouveaux distributeurs automatiques à venir, commandés par la banque centrale ».

Un retour sur investissement dans un horizon de 6 mois

Rappelons que le groupe Odyssey à fait son entrée sur le marché argentin des distributeurs automatiques l’an dernier, lorsque la société a installé 200 distributeurs automatiques dans tout le pays. Ces distributeurs permettaient l’échange bidirectionnel de Bitcoin, Litecoin et Ethereum.

Bien que la nouvelle soit enthousiasmante, le prix à l’unité des distributeurs automatiques est élevé ; 8 000 $ la pièce, auquel s’ajoute un coût d’installation allant de 1000 a 1500 $. De plus, les propriétaires indépendants seront responsables de la garde des machines stockant de l’argent. Ces prix ne semblent pourtant pas effrayer le groupe Odyssey, qui prédit des retours sur investissement rapides. Selon les calculs du groupe, chaque machine s’amortira elle-même en 5 à 6 mois, en comptant une moyenne de 10.000 transactions par mois, pour une machine bien située.

Les distributeurs automatiques crypto-compatibles fleurissent au fil des mois un peu partout dans le monde. La société britannique Bitcoin ATM Bitlish a déclaré en mai dernier avoir l’intention d’installer 5 000 nouveaux distributeurs Bitcoin partout en Europe.

bitcoin-atms argentine
Rapport de Statista indiquant qu’au 30 avril 2018, 2662 guichets automatiques Bitcoin étaient installés dans le monde entier contre 500 en janvier 2016.

Sources : Financemagnates ; Blockmanity || images from Shutterstock.com

Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] ATM se multiplient de plus en plus rapidement ! Il y a un peu plus d’un mois, l’Argentine effectuait une commande massive de plus de 30 000 ATM « compatibles Bitcoin ». D’une façon plus modeste, le 20 juin, l’aéroport d’Amsterdam-Schipol à lancé son propre […]

Candice
Invité
Candice

bonjour
je ne comprends pas bien le fonctionnement des crypto monnaies ni quelles sont les garanties? merci

Lucas E.
Admin

Bonjour Candice,

Je te renvoie vers notre Lexique : https://journalducoin.com/guides/debuter-cryptomonnaies/comprendre-les-cryptomonnaies/

“Une cryptomonnaie est une monnaie numérique basée sur les principes de la cryptographie. Elle s’échange sur un réseau décentralisé, en pair à pair, grâce aux technologies de Distributed Ledger Technologies (DLT) comme la blockchain, les DAG ou le block lattice. Elle intègre l’utilisateur dans les processus de stockage, d’émission et de règlement des transactions et supprime l’intervention d’un intermédiaire ou d’un tiers de confiance comme une banque.”

En principe, celles-ci ne sont pas garantis. Cependant, il existe certaines cryptomonnaies que l’on peut considérer comme “garantie” par des organismes privés. C’est le cas des stablecoins ou de toute cryptomonnaie émise en rapportant les preuves qu’elle est adossée à un autre actif.