Ils tradent des tonnes de faux bitcoins – La police intervient et les met hors-jeu

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Coinbit mise au pied du mur – Le monde des cryptomonnaies n’est jamais un long fleuve tranquille. Hormis le cours qui fluctue continuellement, les fraudes et les arnaques surgissent de toutes parts. À ce sujet, les autorités sud-coréennes viennent d’épingler la plateforme d’échange Coinbit. Pour quelles raisons ? On voit ça ensemble !

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Coinbit soupçonné d’avoir pratiqué du wash trading massif

Selon le rapport de Seoul Shinmum, un média local, le département des enquêtes de la police aurait fait une descente, mercredi dernier, dans les bureaux de Coinbit. Rappelons qu’il s’agit de l’une des trois plus grandes crypto-bourses en Corée du Sud, placée derrière Bithumb et Upbit.

coree-du-sud

Les accusations sont lourdes. La police sud-coréenne a accusé le propriétaire, Choi Mo, et son équipe de manipulation du marché et de gonflement artificiel des volumes de transactions sur Coinbit. Le siège social de l’exchange, situé à Gangnam, ainsi que ses autres locaux, ont été fermés. Jusqu’au terme de cette investigation, les opérations sur la plateforme d’échange de cryptomonnaies ont été suspendues.

D’après la même source, Coinbit ferait du wash trading, une manœuvre frauduleuse rendue possible grâce à plusieurs comptes « fantômes ». La comptabilité de l’entreprise serait également sujette à caution.

« C’est un coup dur pour le secteur. Les exchanges ici ont essayé d’assainir leurs pratiques, avec l’entrée en vigueur de nouvelles mesures de conformité et de sécurité. Si elles sont vraies, ces allégations pourraient (…) s’avérer dévastatrices pour (…) toute l’industrie. », Lee Jong-Cheol, consultant de Blockchain sur Cryptonews.com

Un revenu illégal d’au moins 100 milliards de wons

Leader dans le domaine des échanges et du trading, Coinbit était une plateforme très prometteuse à ses débuts. Arrivé en Corée du Sud en 2018, l’exchange comptait alors environ 250 000 traders et visiteurs mensuels.

Au cours des trois derniers mois, ces manipulations de l’exchange auraient rapporté un profit plus de 100 milliards de wons, soit environ 84 millions de dollars, aux dirigeants de la société. La manœuvre s’est évidemment faite au détriment de ses nombreux utilisateurs, bien réels ceux-là.

Cette affaire de fraude pourrait avoir une énorme répercussion sur les échanges et les entreprises liées aux cryptomonnaies en Corée du Sud. Un encadrement législatif plus strict des professionnels du secteur est d’ailleurs attendu dès l’année prochaine. 

Avatar

Auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permet de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échec. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » -Aristote

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER