Suisse-cryptos

Suisse : en route vers un « e-Franc » cryptographique ?

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

La Suisse fait partie des pays où la juridiction en matière de cryptomonnaies est connue pour leur être favorable. Nos voisins helvétiques se veulent même comme leaders dans le domaine, notamment avec la vallée de Zug qui est déjà surnommée la « crypto-valley ».

Le gouvernement fédéral a donc demandé une étude sur les enjeux et la pertinence du lancement d’un « e-Franc », qui serait une cryptomonnaie d’État, supportée par une technologie blockchain.

Malgré les réticences de sa banque centrale, le gouvernement suisse souhaite avancer sur ce sujet, car d’après une déclaration reprise par Reuters :

« Le Conseil fédéral est conscient des défis majeurs, légaux et monétaires, qui seraient accompagnés par l’utilisation d’un e-Franc. Il demande que la proposition soit adoptée pour examiner les risques et les opportunités d’un e-Franc et pour clarifier les aspects juridiques, économiques et financiers du e-Franc. »

Toutefois, comme Cryptovest le précise, établir une cryptomonnaie nationale est une épreuve qui obligerait les commerçants et les banques à traiter quotidiennement avec cet e-Franc, et c’est probablement ce qui explique la réticence de la banque centrale suisse.

Par ailleurs, CCN rappelle que la chambre basse du Parlement suisse (le Conseil national) doit encore décider de son soutien à cette demande fédérale d’étude d’un e-Franc.

Si elle est approuvée, le ministère des finances suisse aura pour tâche de mener ces recherches et de produire un rapport complet sur la question.

Dans tous les cas, le simple fait que la question puisse être posée, et donc potentiellement étudiée par un gouvernement, démontre que certains pays croient vraiment au potentiel des cryptomonnaies et de la blockchain.

Sources : Reuters ; CCN ; Cryptovest || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Redge
Invité
Redge

thanks