Interview avec un « Twitter Ethereum giveaway scammer »

Trading du CoinTrading du Coin

Depuis peu, sur Twitter les crypto followers voient apparaître de nombreux tweets philanthropes d’individus voulant VOUS faire gagner des ethers. Le principe ? Usurper un compte influent sur Twitter, lancer une forme de loterie (envoyez un petit peu d’argent pour en gagner beaucoup plus) et vous alléger de quelques dixièmes d’ethers. Multiplié par un grand nombre de victimes, les sommes peuvent devenir astronomiques !

Cet article est la traduction d’un entretien retranscrit par MisterStacks et publié sur BitcoinStacks.

Edit 30/08Jimmy ragosa nous a prévenu sur Twitter qu’Adam – l’auteur de l’interview – est un “arnaqueur à répétition“. Cet interview doit donc être pris avec des pincettes, sa véracité pouvant être remise en question. Pour en savoir plus :

 

Qui se cache derrière ces comptes frauduleux « donneurs » d’ETH ? Pourquoi ne sont-ils pas instantanément bannis de Twitter ? Comment font-ils pour que cette arnaque fonctionne à plein régime et combien d’argent gagnent-ils vraiment ? Je voulais les réponses et je voulais les partager avec la communauté. Je suis parti en « mission » pour obtenir ces réponses en envoyant des messages à chacun des comptes « scam » en leur demandant de répondre à mes questions. Un vendredi matin, j’ai été réveillé par la réception d’un étrange e-mail, au contenu presque chiffré, me disant de contacter la personne utilisant une plateforme de messagerie chiffrée basée sur le chiffrement OTR (off the record) sur XMPP. Je partage avec vous toute la conversation qui a eu lieu, parfois choquante mais forte intéressante.

Adam : Ok ajouté, qu’est-ce qui vous a décidé à me tendre la main finalement ?

ETHgiveaway : Je vérifiais les messages privés pour Lulz de « mooches » en colère et j’ai vu un de vos messages.

Adam : Qu’entendez-vous par « mooches » ?

ETHgiveaway : un « mooch » est celui qui nous envoie des ethers.

Adam : Ok, je vois, et pourquoi faites-vous cette arnaque ?

ETHgiveaway : Adam, c’est vous qui m’avez initié aux cryptomonnaies, notamment dans vos premières vidéos de jeux Bitcoin sur Youtube, c’est la seule raison pour laquelle je vous parle aujourd’hui, puisque je respecte ce que vous faites et que je suis fan de votre travail, sinon pour n’importe qui d’autre, j’ignorerais les messages, comme je l’ai déjà fait avec tous les « mooches » en colère.

Adam : Ok, je suis content que vous ayez pris le temps de faire cette interview avec moi et j’ai davantage de questions à vous poser! Donc ne perdons pas de temps, puisque pour vous et moi, le temps c’est l’argent ?

ETHgiveaway : D’accord, alors qu’est-ce que vous voulez savoir ?

Adam : Pourquoi faites-vous ces arnaques ?

ETHgiveaway : L’argent, l’argent facile.

Adam : Travaillez-vous en équipe ou êtes-vous seul ?

ETHgiveaway : Petite équipe, mais la plus grande partie de l’opération est automatisée.

Adam : Quand vous dites automatisée, pouvez-vous expliquer ?

ETHgiveaway : Eh bien, le processus de génération de comptes, de tweeting et la rotation des adresses des portefeuilles ETH est entièrement automatisé par nos « bots ». Le seul processus manuel est l’encaissement.

Ethereum-ETH

Adam : Mais qu’en est-il des comptes vérifiés (sigle bleu) comment pouvez-vous les créer automatiquement ?

ETHgiveaway : Nous n’utilisons pas ces comptes, nous achetons les comptes sur des marchés vendant des comptes sploited qui ont été vérifiés sur Twitter avant de subir une modification du nom de compte.

Adam : Combien se vendent ces comptes piratés sur les marchés noirs ?

ETHgiveaway : Ce n’est pas un marché secret ou un marché noir, la plupart s’achètent sur des forums de jeux vidéos, le prix varie de 100 à 1000 $ par compte en fonction du nombre de followers qu’il a. Mais comme généralement le propriétaire déclare un compte volé rapidement, le compte ne dure pas plus de quelques heures, parfois nous avons de la chance avec quelques jours avant qu’il ne soit bloqué.

Adam : Alors pourquoi avez-vous cessé d’utiliser des comptes vérifiés ?

ETHgiveaway : parce que les « mooches » envoient des ETH à n’importe quel compte, ils ne se soucient même pas du sigle « vérifié ». Le « mooch » est tellement excité de faire de l’argent facile qu’il ne se doute de rien.

Adam : Ok, d’accord, alors dites-moi combien d’argent vous gagnez avec cette arnaque.

ETHgiveaway : Par jour ou au total jusqu’à présent ?

Adam : Commençons par jour, en moyenne ?

ETHgiveaway : Cela varie mais en moyenne c’est quotidiennement entre 100 et 200+ ETH mais il y a quelques rares jours où ça peut ne pas dépasser les 50.

Adam : 100 ETH donc environ 50 000 USD ? Par jour (au taux actuel de l’ether) ?

ETHgiveaway : oui, c’est ce que nous soulevons en brut, pas en net !

Adam : Pas en net ? Il y a des frais ou quelque chose du genre à payer pour passer du brut au net ?

ETHgiveaway : Nous devons déplacer les fonds vers des petites bourses d’échange, souvent des DEX (Decentralized Exchanges), pour échanger des paires et les « laver » via d’autres cryptomonnaies, puis on reconvertit ça en argent « fiat ». Je ne peux pas plus rentrer dans les détails.

Adam : Ok

Adam : Comment pensez-vous que la communauté réagira quand je leur dirai combien d’argent vous gagnez ?

ETHgiveaway : Je m’en fous.

money-scam-fish-exit-1

Adam : Ca ne vous fait rien de savoir que certaines personnes vous envoient surement leur salaires ou leur économies ?

ETHgiveaway : Ces « mooches » ne donneraient jamais leur argent à n’importe qui, mais ils voient les cryptomonnaies comme n’étant pas de l’argent, alors ils jouent avec et ce n’est à leur yeux qu’un jeu, c’est pareil pour moi.

Adam : N’avez-vous pas peur de laisser une piste et de vous faire prendre ?

ETHgiveaway : Il n’y a pas de crime dans cette promotion, le pire qui pourrait arriver, c’est que quelqu’un essaye d’intenter une action en justice, mais qui, selon vous, intenterait une action en justice pour 0.5 eth ? Donc, sachant cela, c’est une un bon moyen de se faire de l’argent facile.

Adam : Quel genre de précautions utilisez-vous actuellement pour éviter que quelqu’un remonte jusqu’à vous via vos adresses IP ?

ETHgiveaway : Je ne vais pas divulguer les méthodes actuelles en détail, mais dans le passé, il a été aussi simple que de publier tous les tweets à travers un réseau de boîtes proxy, comme par exemple AWM : pour 195 $ par mois, nous pouvons verrouiller 2000 threads dans un grand pool de boîtes « esclaves », mais cela n’est pas notre seule méthode.

Adam : Vous voulez dire awmproxy ?

ETHgiveaway : Oui, je suis sûr que vous n’êtes pas étranger à cet outil.

Adam : Oui, je connais le fournisseur, je sais que les spammeurs de crypto sur Telegram les ont utilisés pendant longtemps jusqu’à ce qu’ils bloquent toutes les connexions de Telegram.

Adam : Que pensez-vous de la dernière « fake followers purge » que Twitter a fait et qui a fait la une de l’actualité ?

ETHgiveaway : Je m’en fous, elle ne m’affecte pas du tout, ce stupide Twitter tue tous ces comptes bot basés sur leur algo à l’envers alors que la plupart de nos comptes restent encore en vie. Je vous remercie donc d’avoir rendu les choses si faciles et de ne pas interférer avec mon travail.

Adam : Qu’en est-il de toutes les plaintes des gens sur Twitter, n’avez-vous pas peur qu’ils rendent cela presque impossible ? Que ferez-vous s’il devient trop difficile de le faire ?

ETHgiveaway : Je vais prendre de longues vacances et acheter quelques lambos.

Adam : Possédez-vous actuellement des véhicules de luxe ?

ETHgiveaway : Bien trop personnel Adam, question suivante.

Adam : Je veux partager ceci avec la communauté, notre échange, avez-vous un problème avec cela ?

ETHgiveaway : Je m’en fiche faites ce que vous voulez. Cela ne change pas mon passé, mon présent ou mon avenir.

Adam : Ok

ETHgiveaway : Je ne parle de mon entreprise que parce que c’est vous et que j’ai été initié aux cryptomonnaies grâce à vous en 2016. J’étais très pauvre, et maintenant je ne travaillerai plus jamais ou n’aurai plus besoin de travailler, maintenant que ma vie a changé.

Adam : Je vois, il y a d’autres moyens de gagner beaucoup d’argent dans le monde crypto, pourquoi ne pas arrêter l’escroquerie ?

ETHgiveaway : Je fais déjà d’autres choses, je fais travailler mon argent pour moi tous les jours, le portefeuille que j’ai maintenant pour faire de grands mouvements sur le trading me permet de faire de grands gains sur de petites augmentations. J’ai commencé avec seulement 1 btc que j’ai acheté sur LocalBitcoins en 2016 et aujourd’hui il n’est pas rare que je fasse des transactions quotidiennes avec 40-50 btc sur certaines paires. Même si les choses vont dans la mauvaise direction, cela ne pose pas de problème pour moi, la liberté financière que j’ai maintenant est forte.

Adam : Je vois

Adam : Une dernière question, y a-t-il plusieurs personnes autres que vous et non connectées à vous qui font l’arnaque sur Twitter ? Ou est-ce que tous les comptes sont les vôtres ?

ETHgiveaway : Pas de commentaire.

Ether_Ethereum_ETHLa conversation s’est terminée abruptement à ce moment-là, sans autre réponse ou signe de vie de la part de l’arnaqueur de l’ETHgiveaway. Avec tous les sentiers brûlés, ce qu’il nous reste ici est un regard exclusif sur l’état d’esprit et le style de vie de l’un des sujets les plus discutés sur le Crypto Twitter Land.

Source (retranscription originale) : BitcoinStacks || Images from Shutterstock

PARTAGER
Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

3 Commentaires

  1. Ce n’est pas pire que Goldmann Sachs ou UBS lorsqu’ils manipulent les marchés financiers ou vendent des junk options à des banquiers qui n’y comprennent rien. C’est seulement beaucoup plus petit…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici