Cette légende de Wall Street liquide 40 % de ses bitcoins – 650 millions de $ de bénéfices, un vrai feu d’artifice !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un sacré crypto-jackpot pour Ruffer Le fonds d’investissement britannique Ruffer avait annoncé avoir misé un gros paquet d’argent sur Bitcoin (BTC) en fin d’année dernière : près de 750 millions de dollars. Toutefois, au vu de ce succès, ses dirigeants ont décidé de retirer une bonne part de leurs juteux bénéfices et de HODL fermement le reste de leurs BTC.

1,35 milliard de dollars de bitcoins accumulés

Le fonds Ruffer Investment Management est plus que satisfait de son investissement dans Bitcoin. Alors qu’il avait été alloué environ 2,5 % du portefeuille de la société au roi des cryptos, ce gros investisseur institutionnel aurait déjà réalisé 750 millions de dollars de plus-value sur sa mise.

Selon le journal The Telegraph, les dirigeants de la firme d’investissement auraient été « surpris par la qualité et la rapidité de ses résultats ». Ils ne s’attendaient pas un tel « feu d'artifice » aussi vite.

C’est pour cette raison qu’ils ont décidé d'allouer les quelques profits de leur pari gagnant sur Bitcoin, notamment pour se rembourser leur mise de départ :

« L'allocation de 2,5 % que nous avons faite en novembre (…) s'élevait à environ 600 millions de dollars. Ce montant a plus que doublé. Nous avons donc décidé de retirer (…) 650 millions de dollars de bénéfices. Il nous reste encore environ 700 millions de dollars [dans Bitcoin] (…) »

Déclic : le nouvel « or numérique » en 2020

Selon Duncan MacInnes, le directeur des Investissements de Ruffer, leur changement de point de vue sur la cryptosphère s’est produit tardivement, seulement au courant de l’année passée :

« Nous suivions de près l'essor de Bitcoin depuis quelques années déjà. En 2017, nous étions très sceptiques, et je me souviens même avoir ri de tout cela en réunion à l'époque. Mais en 2020, tout a changé. L'environnement économique ne pouvait pas être meilleur pour Bitcoin. »

Ce que le dirigeant appelle la « guerre des liquidités » des banques centrales pour imprimer toujours plus de monnaies fiduciaires, combinée aux « rendements obligataires négatifs ». Ce sont ces 2 phénomènes qui auraient (indirectement) construit des bases solides pour l’essor spectaculaire de Bitcoin.

« Il y a maintenant des institutions réglementées qui achètent aussi [des BTC]. Les gens recherchent désespérément des valeurs refuges alternatives, et Bitcoin est comme un or numérique à leurs yeux. »

Duncan MacInnes

Maintenant plus que jamais, surtout depuis la crise du coronavirus, même les plus gros investisseurs de la planète voient aussi Bitcoin comme une protection. Nous ne serions ainsi qu’au tout début d'une « longue tendance à la hausse » de l’institutionnalisation de Bitcoin, selon le dirigeant de Ruffer.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER