“Bitcoin a un avantage unique sur l’or” : cet énorme fonds de Wall Street prend fait et cause pour le BTC

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Des nouveaux fans de Bitcoin ?Avec 9 800 milliards de dollars d’actifs sous sa gestion, Fidelity Investments a commencé à se pencher sérieusement sur le cas de Bitcoin (BTC). Et la conclusion est la même que beaucoup d'autres investisseurs : le roi des cryptos a beaucoup d’arguments pour devenir le nouvel or numérique.

Un besoin de réserve de valeur pour se sauver des monnaies fiat

Jurrien Timmer, le directeur de Global Macro – une des principales filiales du groupe Fidelity – a publié un rapport intitulé « Comprendre Bitcoin ». Dans celui-ci, l'homme d'affaires se livre à une comparaison entre l’or et Bitcoin et leur rôle dans l’actuelle situation économique mondiale.

Comme Timmer l’explique, l’économie est dans un contexte « la monnaie (fiduciaire) est imprimée à une vitesse vertigineuse ». Dans ces conditions et en regardant les caractéristiques de Bitcoin (rareté, offre décroissante, …), il lui paraît logique que des investisseurs souhaitent « considérer les bitcoins » aux côtés d'autres alternatives, pour se protéger de la dévaluation inévitable des monnaies fiat :

« (…) à mon avis, le bitcoin a évolué au point qu'il pourrait être traité comme une forme d'or numérique. Un éventuel contrepoids à l'inflation monétaire à venir. (…) »

Bitcoin “mérite qu'on s'y intéresse”

Même s’il rappelle la stabilité millénaire du métal précieux, Jurrien Timmer pense que Bitcoin a un argument de poids qui fait pencher la balance en sa faveur.

Alors que la production d’or est relativement stable dans le temps, celle de Bitcoin se raréfie régulièrement – environ tous les 4 ans (tous les 210 000 blocs), lors du phénomène de halving, programmé dans son code.

« En d'autres termes, l'or est rare mais ne se raréfie pas. »

Jurrien Timmer
Comparaison entre la rareté de l'or et celle de Bitcoin

Plus le temps passe, plus l’invention de Satoshi Nakamoto s’impose comme une valeur refuge à prendre en compte dans un portefeuille d’investissement.

« Bitcoin gagne en crédibilité, et comme il est une sorte de version numérique de l'or (…), je pense que Bitcoin va progressivement prendre plus de parts de marché à l'or (…) »

La conclusion finale du rapport d’analyse de Jurrien Timmer est sans appel : pour les investisseurs qui souhaitent protéger leur patrimoine, la question sur Bitcoin n'est « plus de savoir ‘si', mais plutôt ‘combien' [de bitcoins acheter] ». Pas de surprise du côté du fonds Fidelity pour autant : on se rappellera qu'ils s'exposent déjà depuis un moment au Bitcoin, par exemple par des investissements miniers.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER