Binance hors des clous ? Les régulateurs européens attendent le faux pas

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Prudence est mère de sûreté – Binance pensait révolutionner l'industrie en proposant des versions tokenisées d'actions cotées en bourse telles que Tesla ou Coinbase. Cependant, les régulateurs allemands et anglais ne voient pas ces nouveaux produits financiers d'un très bon œil.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-1.png.

Binance dans le viseur des régulateurs européens

Il y a un peu plus de dix jours, la plateforme Binance faisait la une des médias spécialisés suite à l'annonce de nouveaux produits, jusqu'ici inexistants sur la plateforme. Ainsi, la plateforme d'échange a dévoilé le jeton TESLA, une version tokenisée de l'action en bourse de l'entreprise d'Elon Musk.

Quelques jours plus tard, ce fut au tour du COIN de Coinbase, fraîchement entré en bourse, d'être tokenisé. Avec ces nouveaux produits, Binance permet à ses utilisateurs de détenir une fraction de l'action, sans avoir à acheter l'action complète ou détenir un certificat de part physique.

Malheureusement pour Binance, d'après un rapport publié par le Financial Times, les régulateurs européens se sont empressés de saisir le dossier et craignent que ce nouveau produit ne respecte pas les lois en vigueurs concernant les securities.

Que repprochent les régulateurs ?

En pratique, les régulateurs anglais et allemands craignent que ces nouveaux jetons ne fournissent pas des informations suffisamment transparentes ainsi que le prospectus d'investissement pourtant obligatoire si les jetons venaient à être considérés comme des valeurs mobilières (securities).

“Fondamentalement […], la règle suivante s'applique : si les jetons sont transférables, peuvent être échangés sur une bourse de cryptomonnaies et sont dotés de droits économiques tels que des dividendes ou des règlements en espèces, ils représentent des valeurs mobilières et sont soumis à l'obligation de publier un prospectus.”

L'Autorité fédérale de surveillance financière allemande aux journalistes du Financial Times

Binance a répondu que ces produits financiers sont fournis par CM-Equity et respectent ainsi les règles fixées par l'Union Européenne et les régulateurs allemands.

Une situation qui laisse perplexes bon nombre d'experts quant à la manière qu'a Binance de présenter les jetons comme des titres financiers plutôt que des produits dérivés. Une fois de plus, Binance va devoir être extrêmement prudent pour ne pas se mettre les régulateurs européens à dos.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-Cryptos-trading-destin.png.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

  1. VF dit :

    C’est exactement la même chose pour FTX non ?

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER