Slippage

Le slippage, ou glissement de prix, est un phénomène qui se produit sur les marchés financiers lorsqu’une transaction est exécutée à un prix différent de celui initialement prévu ou attendu. Le slippage est particulièrement courant dans les marchés à forte volatilité, où les prix peuvent fluctuer rapidement et de manière significative en un court laps de temps. Ce concept est applicable aux marchés traditionnels, tels que les actions, les devises et les matières premières, ainsi qu’aux marchés des cryptomonnaies.

Le slippage peut être causé par plusieurs facteurs, notamment :

  • Liquidité : la liquidité d’un marché est un facteur clé qui influence le slippage. Si un marché dispose d’une faible liquidité, c’est-à-dire d’un faible volume de transactions et d’actifs disponibles à la négociation, il est plus susceptible d’être sujet au slippage. Dans un marché peu liquide, même une petite transaction peut provoquer un mouvement de prix important.
  • Taille de la transaction : les transactions de grande taille sont plus susceptibles de provoquer un slippage, car elles peuvent absorber une part plus importante de la liquidité disponible sur le marché. Lorsqu’une grosse transaction est exécutée, le prix peut se déplacer de manière significative pour s’adapter à la demande supplémentaire ou à l’offre disponible.
  • Volatilité : les marchés volatils sont également plus susceptibles de connaître des problèmes de slippage. Lorsque les prix fluctuent rapidement, il est plus difficile d’exécuter une transaction au prix souhaité, car le prix peut changer avant que l’ordre ne soit entièrement exécuté.
  • Ordres au marché et ordres à cours limité : les ordres au marché, qui sont exécutés au meilleur prix disponible, sont plus susceptibles de subir un slippage que les ordres à cours limité. Les ordres à cours limité sont exécutés uniquement si le prix spécifié est atteint, réduisant ainsi le risque de slippage, mais augmentant le risque que l’ordre ne soit pas exécuté si le prix ne l’atteint pas.
  • Latence : la latence, c’est-à-dire le temps nécessaire pour que les informations soient transmises entre le client et le serveur, peut également provoquer un slippage. Si un trader place un ordre en s’appuyant sur des informations obsolètes, il se peut que le prix du marché ait déjà changé au moment où l’ordre est exécuté.

Afin de réduire le risque de slippage, il est préférable d’utiliser des ordres à cours limité, en passant les ordres sur des plateformes disposant d’une importante liquidité, et en privilégiant les heures où le volume échangé est important. Il peut également être intéressant de fractionner les ordres de grande taille.

Lexique

Ouvrir le lexique à la lettre :

Recevez un condensé d'information chaque jour