Faillite Genesis : une dette colossale de 3,6 milliards de dollars pour la plateforme crypto

Des milliards de dollars de dettes – Dabord rumeur, puis fait avéré hier, la faillite de Genesis auprès du tribunal américain compétent du district sud de New York commence à ouvrir la boîte de pandore. Elle libère ainsi les premières révélations sur l’ampleur du dépôt de bilan Genesis. En effet, Genesis révélerait une dette colossale de 3,6 milliards de dollars envers 50 principaux créanciers.

Genesis : une faillite estimée à 3,6 milliards de dollars

D’après nos confrères de CoinDesk cette dette serait due à une combinaison de prêts à haut rendement et de contrats à terme non réglés. Ils ont été conclus avec une variété d’investisseurs dont des hedge funds et des fonds spéculatifs.

Les données montrent également que ces dettes sont causées par des activités de trading sur marge qui ont été affectées par la chute du cours des cryptomonnaies et l’effondrement des écosystèmes Terra, Celsius, FTX ou encore Three Arrows Capital.

La faillite de Genesis provoquée par la chute du cours des cryptomonnaies serait estimée à 3,6 milliards de dollars.

>> Vous cherchez des rendements audacieux pour vos stablecoins ? Inscrivez-vous sur AscendEX (lien commercial) <<

Genesis et les 50 créanciers

Dans les cinquante créanciers rapportés par des sources proches du dossier sont repérés des investisseurs particuliers dont l’anonymat est protégé, mais aussi des sociétés. On apprend entres autres que Genesis doit :

  • 766 millions de dollars à Gemini ;
  • 151 millions de dollars à Mirana Corp ;
  • 150 millions de dollars à Babel Finance ;
  • 53 millions de dollars à VanEck New Finance Income Fund ;
  • 30 millions de dollars à Plutus Lending .

De son côté, Genesis travaille activement à la restructuration de son entreprise pour régler ses dettes. L’opération avait d’ailleurs déjà commencé avec un licenciement massif au début du mois de janvier 2023. Mais en vain. Les déboires judiciaires de la plateforme crypto sont d’ailleurs loin d’être terminés. Ces derniers semblent même ne faire que commencer. Cameron Winklevoss confirmait hier vouloir attaquer en justice Barry Silbert, le PDG de Digital Currency Group afin de défendre les intérêts de sa société Gemini face à de possibles manipulations de marché. Ainsi, après déjà de nombreuse déconvenue, cette situation avec Genesis rafraichit encore plus l’hiver crypto des frères Winklevoss.

L’affaire Genesis vous fait cligner des yeux et vous donne la chair de poule ? Venez plutôt chercher des rendements en toute sérénité pour vos cryptos en vous inscrivant sur AscendEX. De plus, vous bénéficiez de 10 % de réduction sur vos frais de trading (lien commercial).

Magali

De simple lectrice en 2017 à rédactrice depuis janvier 2022, j'allie maintenant l'écriture à mes connaissances à travers mes articles pour Le Journal du Coin. Mon seul but est celui de vous informer sur l'univers de demain : celui de la blockchain, des cryptomonnaies, des NFT et du metaverse. Persuadée que Bitcoin est une révolution, j'entends participer à la vulgarisation de notre écosystème.

Recevez un condensé d'information chaque jour