Binance recrute un agent très spécial : le plan du géant du Bitcoin pour faire ami-ami avec les régulateurs

Au revoir Far West, bonjour conformité !La plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance enchaîne les déboires avec les régulateurs financiers de la planète. Récemment, la crypto-bourse a ainsi encore dû suspendre certains de ses services à Singapour. Mais avec son dernier recrutement en date, l’exchange semble vouloir maintenant devenir un élève-modèle de la conformité réglementaire.

Un pro de la traque fiscale débarque chez Binance

Depuis juin et une première attaque de la Financial Conduct Authority (FCA) britannique, la plateforme Binance se prend coup sur coup, devant régulièrement fermer certaines de ses offres en fonction des accusations des régulateurs.

Sans doute échaudé par toutes ces histoires, Binance compte bien ne plus se faire reprendre sur des lacunes de conformité à l’avenir, si l’on en croit le récent ajout à son équipe d’une personne bien singulière.

La plateforme a en effet annoncé ce 30 septembre le recrutement de Tigran Gambaryan, un ancien agent spécial de l’Internal Revenue Service (IRS), le fisc américain. Ce dernier appartenait même plus spécifiquement à l’unité des enquêtes criminelles de l’IRS.

Après une décennie à traquer les transactions criminelles au service des impôts US, Gambaryan va désormais occuper le poste de vice-président aux Renseignements généraux et aux Enquêtes de Binance.

Tigran Gambaryan devient le nouveau vice-président aux Renseignements généraux et aux Enquêtes de Binance
Annonce du recrutement de Tigran Gambaryan, nouveau vice-président aux Renseignements de Binance – Source : Binance

>> Vos premiers bitcoins en quelques minutes ? Inscrivez-vous sur Binance <<

Pour Binance, c’est la conformité ou rien

Au sein de l’IRS, Gambaryan a été un spécialiste des questions épineuses du financement du terrorisme, de l’usurpation d’identité et de l’évasion fiscale notamment.

L’homme a déjà croisé le chemin de la cryptosphère, puisqu’il a participé aux enquêtes sur l’ancien marché noir du Darknet Silk Road, et sur le piratage de la défunte plateforme Mt. Gox et du blanchiment de ses bitcoin via BTC-e.

« La conformité est la première ligne de défense (…) Nous travaillerons en étroite collaboration avec nos collègues de la conformité pour identifier les criminels et les renvoyer devant la justice. L’évolution constante du secteur des cryptomonnaies exige une forte coopération entre le secteur, les forces de l’ordre et les régulateurs. »

Tigran Gambaryan

L’objectif est d’« accroître la confiance » dans les cryptomonnaies, en démontrant que Binance lutte efficacement contre toutes les activités criminelles.

La nomination de Tigran Gambaryan n’est d’ailleurs pas le premier pas que Binance fait en direction des régulateurs financiers. Il y a une quinzaine de jours, la plateforme de Changpeng « CZ » Zhao avait déjà annoncé qu’elle allait finalement se définir un siège social, après des années d’errance un peu fantomatique.

Binance a désormais atteint une taille critique suffisante pour être en mesure de tenter de se conformer aux règles les plus strictes, sur fonds de conquête de Bitcoin à l’échelle internationale. Pour vous inscrire sur l’exchange et vous faire votre propre opinion, c’est par ici.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour